Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Quand faut-il s’inquiéter d’une toux?

Ce symptôme, bien que désagréable, est le plus souvent bénin et des méthodes simples suffisent parfois à le soulager.

Texte Ioan Ciubotariu
Photos -
GettyImages-696916474.jpg

Une tisane édulcorée au miel peut avoir un effet apaisant (photo: Isockphoto).

La toux chez l’adulte est un phénomène fréquent, en particulier en saison froide, et peut avoir de nombreuses causes. On distingue deux types de toux: la toux grasse et la toux sèche. La première s’accompagne d’expectorations (glaires), tandis que la seconde ne produit pas de sécrétions mais provoque un phénomène irritatif parfois douloureux.

Dans la plupart des cas, une infection virale (rhume, grippe, bronchite) est à l’origine de ce symptôme. Certaines inflammations chroniques des muqueuses (sinusite, rhinite) peuvent aussi y être liées. Dans ces cas-là, la toux cessera au bout de quelques jours.

Une toux sèche peut aussi indiquer dans de rares cas une pathologie plus sévère: asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO, aussi appelée «toux du fumeur»), pneumopathie interstitielle, tuberculose ou encore tumeur pulmonaire.

Des facteurs environnementaux peuvent aussi provoquer une toux chronique, comme la pollution, le tabagisme passif ou encore le froid, qui assèche les muqueuses et favorise la libération de substances inflammatoires. Enfin, certaines toux peuvent avoir une origine psychologique, comme le stress.

Soulager la douleur

Parfois douloureuse et fatigante quand elle dure, la toux sèche peut être soulagée à l’aide d’ingrédients naturels. Certaines plantes s’avèrent très efficaces, comme le thym (antitussif, antibactérien et anti­viral), les racines de guimauve ou la mauve.

Le miel, combiné à des infusions, est réputé depuis longtemps pour ses vertus antiseptiques et cicatrisantes. Des sirops antitussifs ou des pastilles – souvent à base de codéine – peuvent aussi être utilisés. La toux étant un symptôme et non une maladie, le traitement approprié sera prescrit par un médecin après identification de la cause.

Quand consulter?

Dans la plupart des cas, si elle est d’origine virale, une toux sèche disparaît en quelques jours. Mais si des quintes inexpliquées durent plus de trois à six semaines, si elles s’aggravent ou si elles s’accompagnent d’autres symptômes comme des difficultés à respirer ou du sang dans les crachats, il est important de consulter un médecin.

ciubotariu-ioan_2.jpg

Dr Ioan Ciubotariu, médecin généraliste FMH, Centre médical Medbase Vevey

Toux chez les enfants: prudence avec les médicaments!

Comme les adultes, les enfants sont particulièrement sujets à la toux en période hivernale. Sachez qu’il n’existe aucun traitement spécifique efficace contre la toux de l’enfant.

Pire, certains médicaments entraîneraient même des effets indésirables et sont fortement déconseillés avant 2 ans. C’est le cas des sirops contenant de la codéine (contre-indiqués chez les enfants de moins de 12 ans), des fluidifiants bronchiques ou des suppositoires antitussifs.

En cas de toux sans aggravation, il est simplement conseillé de bien nettoyer le nez de l’enfant à l’aide de sérum physiologique ou d’un spray à l’eau de mer. Des tisanes peuvent également lui être proposées. En revanche, le miel est déconseillé avant 1 an en raison du risque de botulisme.

Plus d'articles