Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Assemblée des délégués FCM

Virtuelle en raison du Covid

L’assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros de samedi a été virtuelle, ce en raison de la pandémie de Covid-19. Une proposition relative à la modification des principes de base de la conduite d’entreprise a été adoptée.

Texte Christoph Rytz
Photos Sebastian Müller
mgb-3.jpg

Suite à la pandémie de Covid-19, la deuxième assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros (FCM) pour la mandature 2020-2024 a été virtuelle. Marianne Meyer, présidente de l’assemblée des délégués FCM, a souhaité la bienvenue aux délégués des dix coopératives de Suisse par écrans interposés: «Nous avons la possibilité, aujourd’hui, de procéder à des modifications en vue d’adapter notre gouvernance d’entreprise à notre époque. Je remercie cordialement les délégués de participer aussi nombreux à cette assemblée virtuelle et pour leur engagement.» 

Les délégués ont approuvé une proposition de l’administration FCM en vue d’actualiser les principes de base d’une bonne gouvernance d’entreprise. En procédant à ces modifications, Migros tient compte des normes en vigueur actuellement en matière de gouvernance. C’est ainsi que la durée du mandat des membres des administrations des dix coopératives régionales Migros et de la FCM sera ramenée à l’avenir à 12 ans. Les élections des administrations auront dorénavant lieu tous les deux ans et non plus tous les quatre ans. Qui plus est, les membres d’une direction générale ne pourront plus accéder à l’administration supérieure au sein de la même société. En outre, une commission de gouvernance est créée au niveau de l’administration FCM; sa compétence à l’échelle du groupe consiste à proposer des sanctions lorsque la réputation de Migros est en jeu. 

«Je suis très heureuse de voir que l’assemblée des délégués a entériné cette mise à jour du règlement en matière de conduite d’entreprise et de collaboration, grâce à un processus bien établi», a déclaré Ursula Nold, présidente de l’administration Migros. Suite au feu vert donné par l’assemblée des délégués, il incombe maintenant aux organes des dix coopératives régionales de Migros d’assurer le volet exécutoire des mesures. Les dix administrations des coopératives régionales ont déjà approuvé l’ensemble des mesures. 

Plus d'articles