Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Faites vos courses en ligne :

Vos produits préférés livrés à la maison dès Fr. 2.90 !

Faites vos courses en ligne :
Drones

Le monde vu d’en haut

Alors que la popularité des drones ne cesse de grandir, nous passons en revue les règles principales de leur utilisation et donnons quelques conseils pratiques pour améliorer les prises de vue – avec en prime de superbes photos de lieux emblématiques de l’univers Migros vus du ciel.

Texte Philipp Rüegg, Claudia Schmidt, Thomas Müller
Photos Sebastian Müller
mgb-3.jpg

Fédération des coopératives Migros, Zurich

Conseil n°1

Évitez les prises de vue «d’en haut» à 90 degrés: paramétrez plutôt un angle légèrement inférieur afin d’obtenir un effet plus naturel.

Conseil n°2

Pour obtenir une photo panoramique avec une belle profondeur, rien de tel que la vue que l’on obtient depuis un hélicoptère. Le drone suit la même règle. Un angle à 45 degrés créera une véritable profondeur.

aproz-4-2.jpg

Aproz Sources Minérales SA, Aproz (VS)

Conseil n°3

Lorsque vous filmez différentes scènes et/ou des paysages marquants, prolongez les plans de quelques secondes. Vous aurez ainsi davantage de marge de manoeuvre au montage.

Conseil n°4

Vérifiez au préalable les conditions météorologiques et la position du soleil: les vols sont déconseillés en cas de vents forts ou de pluie.

signal-2.jpg

Parc Pré Vert du Signal de Bougy (VD)

Conseil n°5

Cela peut paraître banal, mais une deuxième batterie complètemen chargée s’avérera très utile. La plupart des drones donnent cependant l’alarme avant d’être à court d’alimentation.

Conseil n°6

Même si le drone dispose d’un gimbal qui stabilise l’appareil photo, les vents qui soufflent en altitude sont différents de ceux au sol. Dans des conditions défavorables, augmentez la sensibilité à la lumière (valeur ISO) afin de réduire le temps de pose.

herderen-3.jpg

Siège de la coopérative Migros Zurich, Zurich

Conseil n°7

Les ombres et les motifs peuvent eux aussi enrichir vos photos. Pensez donc à prendre ces possibilités en compte dans vos créations, en fonction de la position du soleil.

Conseil n°8

Pour des paysages exceptionnels, consultez au préalable Google Earth afin de repérer des motifs intéressants avant le vol. Savoir ce que l’on cherche permet en outre de précieuses économies de batterie.

mvn-4.jpg

Secteur du centre de distribution Migros Neuendorf AG, Neuendorf (SO)

Conseil n°9

Avant même la fin du vol, sauvegardez les fichiers sur votre smartphone. En cas de perte du drone, vous aurez tout de même sauvé vos photos/vidéos.

monte-generoso-1.jpg

Le Monte Generoso (TI) avec la «Fiore di pietra» de l’architecte Mario Botta et la station d’arrivée du train à crémaillère

Conseil n°10

Les appareils photos des drones sont équipés de retardateurs. Lors d’une fête par exemple, le pilote peut donc réaliser des photos de groupe en lâchant momentanément la télécommande.

gdi-2.jpg

Gottlieb Duttweiler Institute, Rüschlikon (ZH)

Règles et réglementation

Nouvelles règles
Le 1er janvier 2021, la nouvelle réglementation de l’Union européenne relative aux drones aurait dû entrer en vigueur. Le Conseil national ne souhaitant que les modèles réduits d’aéronefs soient soumis aux mêmes règles que les drones, cette date a été reportée. Pour l’instant, on ignore quelles seront les suites.

Le conseiller juridique Thomas Müller (mein-hausjurist.ch) détaille ici les règles actuellement en vigueur en Suisse.

Quelles sont les règles à respecter pour filmer des personnes?
Si les personnes sont reconnaissables sur les prises de vue, il faut leur accord. Par conséquent, pour faire voler un drone équipé d’une caméra au-dessus de jardins privés ou le long de bâtiments dotés de fenêtres, il faut préalablement demander l’accord des propriétaires ou locataires et de toutes les personnes présentes sur les lieux. Cette règle s’applique également si les images ne sont ni stockées ni publiées.

Est-il autorisé de survoler des propriétés privées?
L’espace aérien situé au-dessus d’une propriétéprivée appartient au propriétaire. Jusqu’à quelle hauteur? Cela n’est pas totalement clair. Une chose est sûre: il est interdit de survoler des habitations à proximité du sol pour des raisons de droit à l’intimité.

Le vol avec lunettes vidéo est-il permis?
Oui, mais seulement avec une autorisation de l’OFAC ou avec un «copilote» qui garde un oeil sur le drone et peut intervenir et commander l’engin si nécessaire. Sinon, le pilote doit garder le contact visuel avec son drone à tout moment.

Existe-t-il des zones interdites aux drones?
Oui. Sans autorisation, un drone de plus de 500 grammes ne peut pas voler à moins de 5 kilomètres des aéroports. Si un aéroport est contrôlé par le contrôle du trafic aérien, une altitude de vol maximale de 150 mètres s’applique à l’intérieur de la zone de contrôle. Dans le canton de Zurich, par exemple, cela signifie que vous ne pouvez faire voler votre drone à 150 mètres de hauteur qu’à quelques endroits, car les zones de contrôle des aéroports de Zurich-Kloten et de Dübendorf couvrent une grande partie du canton (plus de détails sur ofac.admin.ch)

Qu’en est-il des réserves naturelles?
Les interdictions de vol s’appliquent dans les zones interdites à la chasse et dans les réserves d’oiseaux d’importance nationale. Ces zones sont marquées en jaune sur la carte des drones de l’Office fédéral. Les cantons peuvent également bloquer l’accès à certaines zones aux drones. Pour plus de sûreté, veuillez vous renseigner au préalable auprès des autorités locales.

Est-il permis de survoler des rassemblements de personnes?
En principe, non. En raison du danger de chute, les drones de plus de 500 grammes ne peuvent être utilisés au-dessus d’une foule et dans un rayon de 100 mètres autour d’elle qu’avec l’approbation de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC). On entend par rassemblement tout groupement de plus de vingt-quatre personnes. Pour filmer des mariages ou des fêtes d’entreprise depuis les airs, des autorisations standard simples sont disponibles auprès de l’Office fédéral.

Une assurance est-elle obligatoire?
Oui, pour les drones pesant 500 grammes ou plus, une assurance responsabilité civile d’au moins un million de francs suisses est requise. Pour certaines compagnies, les dommages causés par les drones sont déjà inclus dans l’assurance responsabilité civile privée, tandis que d’autres exigent une couverture supplémentaire

Plus d'articles