Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Energie propre

Un site 100% vert

La filiale fromagère de Migros Mifroma, à Ursy, est le premier site de la M-Industrie à fonctionner entièrement grâce à de l’énergie renouvelable. Un système de récupération de chaleur ainsi qu’un apport en biogaz ont permis à l’entreprise d’atteindre cet objectif.

Texte Laurent Nicolet
Photos Christophe Chammartin
mifroma0623Online.jpg

Mifroma privilégie désormais l’électricité d’origine hydraulique et le biogaz.

«C’est un événement qu’il faut célébrer comme il se doit.» Samuel Nanchen, spécialiste Communication du groupe ELSA-Mifroma, est plutôt fier de l’annoncer: le site d’Ursy, dans le canton de Fribourg, est le premier de la M-Industrie à fonctionner uniquement avec de l’énergie renouvelable. Et cela, grâce à de l’électricité d’origine hydraulique, un appoint en biogaz et un système de récupération de chaleur à partir des installations existantes. Sur place pas moins de 1000 références fromagères sont affinées et conditionnées. Parmi toutes ces variétés, le gruyère représente le plus gros volume. 

Cela ne tombe pas du ciel, mais s’inscrit, comme l’explique Samuel Nanchen, dans une stratégie de développement durable de la M-Industrie: «Nous visons le 100% d’ici à 2040, et cela sur trois aspects: 100% de recyclage, 100% d’énergie renouvelable et 100% de matières premières durables.»

 

«Nous récupérons de la chaleur sur nos machines de production de froid»

mifroma0497Online.jpg

Jean-Pierre Ramseier, vous êtes responsable du service technique (photo). Comment l’entreprise Mifroma est-elle passée au renouvelable?

C’est un projet sur lequel nous travaillons depuis 2017. À l’origine, notre usine avait une production de chaleur basée sur des brûleurs à mazout, qui chauffaient l’eau de chauffage et l’eau sanitaire. L’idée a été de renouveler l’importante installation de production de froid qui nous sert à refroidir les locaux de stockage et conditionnement des fromages. On y a intégré un concept de récupération de chaleur.

Comment cela fonctionne-t-il?

En produisant du froid, les machines dégagent aussi beaucoup de chaleur que nous récupérons. Il en va de même pour les compresseurs à air comprimé. Sur cette boucle de récupération de chaleur, nous avons installé des pompes à chaleur. Celles-ci permettent de porter la chaleur dégagée par la production de froid à un niveau de température plus élevé. Nous arrivons ainsi à couvrir à peu près 95% de nos besoins annuels. 

Comment arrivez-vous alors à 100% d’énergie renouvelable?

Nous avons retiré complètement les brûleurs à mazout et installé un système de production de chaleur au biogaz. Ce raccordement nous permet de boucler la boucle.

Un engagement multiple

Mifroma ne se contente pas de consommer du biogaz, il en produit également en recyclant les déchets de fromage.  

Les véhicules utilisés par l’usine d’Ursy sont en voie de renouvellement, pour être remplacés par des véhicules électriques, avec un ­système de  recharge sur site, pour arriver à terme à une flotte 100% électrique. 

Avec la mise en place de son concept énergétique, le site d’Ursy économise annuellement 218 350 litres de mazout de chauffage. Ce qui correspond à une réduction de près de 578 tonnes de CO2 par an. 

La fromagerie de Disentis (GR), une filiale de Mifroma, qui produit du fromage des Grisons, fonctionne également avec 100% d’énergie ­renouvelable grâce à un système de chauffage à distance et une électricité d’origine hydraulique. «Très peu de ­fromageries en Suisse produisent du ­fromage uniquement avec de l’énergie ­renouvelable», note Daniel Schilliger ­responsable du développement durable pour la M-Industrie. La fondue au fromage de montagne des Grisons est par exemple l’un de ces produits.

Plus d'articles