Navigation

Migros - M comme Meilleur.

La durabilité:

nous ne faisons pas qu’en parler, nous agissons. En savoir plus!

Vols

Ces astuces sont efficaces contre les cambriolages

Les cambriolages augmentent en automne et en hiver. De nombreuses idées circulent sur la meilleure façon de se protéger, mais qu’est-ce qui est vraiment utile? Quelques conseils, soufflés par la police.

Texte Lisa Stutz
Gelegenheit macht Diebe – stimmt das wirklich? (Bild:Getty)

L’occasion fait le larron – vraiment? (photo:Getty Images)

La nuit, on doit laisser la lumière allumée dans la maison

En partie correct.* On ne doit pas seulement le faire la nuit, mais surtout lorsque l’on n’est pas chez soi. Donner l’illusion d’une présence avec un éclairage est une bonne astuce. Les propriétés plongées dans le noir sont plus ­souvent ciblées que les autres.

L’automne et l’hiver sont les périodes les plus propices aux cambriolages.

En partie correct. En fait, les cambriolages ont lieu toute l’année. Mais ils ont tendance à augmenter pendant les saisons sombres et brumeuses. 

Les maisons sont plus souvent cambriolées que les appartements.

Faux. Les chiffres montrent que les cambriolages se produisent à peu près partout avec la même fréquence. Ainsi, une personne qui vit dans un appartement n’est pas plus en sécurité qu’une personne qui habite dans une maison individuelle. Dans les immeubles d’habitation, les appartements les plus bas et les plus hauts sont généralement les plus menacés. S’il est plus facile de s’introduire dans les logements du bas, on risque de croiser moins de personnes dans les étages supérieurs. Il est également important de s’assurer que la porte d’entrée de l’immeuble est toujours verrouillée et qu’aucune personne extérieure ne peut pénétrer dans la cage d’escalier.

Je dois garder les objets de valeur dans ma chambre.

Avez-vous déjà été cambriolé?

Faux. La police conseille de ne pas conserver d’objets de valeur à la maison ou alors dans un coffre-fort. Les voleurs regardent partout, même dans la chambre à coucher. Il faut s’assurer d’avoir le moins d’argent possible à la maison. Lorsque l’on part en vacances, il est préférable d’emporter ses bijoux ou de les déposer dans un coffre à la banque. 

Cela vaut la peine d’investir dans un système d’alarme coûteux.

En partie correct. Tout dépend de la situation individuelle – de la maison, de l’emplacement et des besoins des personnes. La plupart des polices cantonales proposent des consultations gratuites en matière de sécurité et de protection contre les cambriolages pour les propriétés privées et commerciales. Un ou une spécialiste se rend à votre domicile ou dans vos bureaux pour évaluer le degré de sécurité et les moyens de l’optimiser. Cela ne passe pas nécessairement par un système d’alarme.

Je vis dans un petit village idyllique. Il n’y a pas de cambriolages ici.

Faux. Malheureusement, ce fléau existe partout. Les adeptes du tourisme criminel sont à même de traverser toute la Suisse pour entrer par effraction: cela peut arriver n’importe où. Mais il va de soi que les cambriolages sont plus aisés dans les grandes agglomérations ou les villes, car l’environnement est plus anonyme.

Les cambriolages ont lieu principalement la nuit.

Faux. La plupart des cambriolages ont lieu pendant la journée ou le soir, lorsque les habitations sont vides.

Un panneau «attention au chien» sur le portail du jardin a un effet dissuasif.

Tout à fait. Il est fort possible que l’on n’ose pas entrer dans la propriété à cause d’un tel panneau. Les individus ne savent souvent pas s’il y a ou non un chien. La plupart agissent spontanément et ne surveillent pas les lieux depuis des jours. Si la maison voisine ne dispose pas d’un tel panneau, elle est plus susceptible d’être cambriolée.

La fenêtre peut rester inclinée pendant la journée et la nuit.

Faux. Une fenêtre inclinée est une fenêtre ouverte. Elle s’ouvre sans grand effort. La police conseille vivement de fermer complètement toutes les ouvertures lorsque l’on quitte son domicile. Si un cambrioleur s’introduit par une fenêtre inclinée, cela peut également poser des problèmes d’assurance. Par conséquent, il est préférable d’aérer l’appartement seulement quand on est chez soi.

Les hommes sont plus susceptibles de commettre un cambriolage que les femmes.

Faux. Les femmes commettent aussi des cambriolages. Si quelqu’un dans le voisinage semble suspect – qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme – il faut absolument appeler la police. 

Si j’entends une personne s’introduire dans ma maison la nuit, il est préférable de chasser l’intrus par mes propres moyens.

Non, de préférence pas. Toute personne qui entend des bruits suspects doit aussi se faire entendre en appuyant sur un interrupteur, en raclant sa gorge ou en allumant la télévision. La plupart du temps, cela fait fuir l’indésirable. Si possible, il ne faut pas chercher la confrontation, mais rester dans la chambre et composer le numéro de la police 117. Jouer les héros est inutile.

Acquérir des simulateurs de télévision et des minuteurs est excessif et paranoïaque.

Laissez-vous le soir la lumière allumée quand vous n’êtes pas là?

Faux. Ce sont des variantes peu coûteuses pour feindre une présence. Les minuteurs, par exemple, sont un bon moyen d’allumer les lumières à des heures différentes à divers endroits de la maison. La police recommande vivement ces gadgets. ­

Je vis ici depuis 20 ans et je n’ai jamais été victime de cambriolage. Je peux me sentir en sécurité.

C’est malheureusement faux. On ne peut pas partir du principe que la maison est peu attrayante. Il est beaucoup plus utile de se demander si elle est suffisamment sûre et comment la rendre encore plus sûre pour les vingt prochaines années. Souvent, on n’y réfléchit qu’a posteriori, et c’est dommage.

* Carmen Surber, porte-parole de la police cantonale de Zurich, a fourni les informations pour cet article.

Plus d'articles