Navigation

Migros - M comme Meilleur.

La durabilité:

nous ne faisons pas qu’en parler, nous agissons. En savoir plus!

Infographie

Longue vie aux capsules de café

Recyclables à 100%, les dosettes en aluminium Café Royal sont remplies à Birsfelden (BL) et consommées aux quatre coins du pays avant d’être valorisées à Moudon (VD).

Texte Pierre Wuthrich
Photos Oculus Illustration
121792.jpeg

Il vaut la peine de ne pas jeter ses capsules de café en aluminium à la poubelle et de les rapporter dans un magasin Migros. Car aussi bien le contenu que le contenant trouvent une seconde vie.

1. Approvisionnement

C’est à Birsfelden (BL) que Delica, une filiale de Migros, élabore les capsules Café Royal. Les contenants vides en aluminium sont produits en Suisse par une entreprise externe et livrés par camion. Les grains de café vert, eux, arrivent en bateau des quatre coins du monde jusqu’à Bâle. Entre le port et le site de Delica, éloigné de moins de 5 kilomètres, le trajet se fait en camion.

121793.jpeg

Le café provient notamment du Honduras, du Brésil, du Kenya et d'Inde.

2. Torréfaction

La torréfaction et le remplissage des capsules occupent près de quatre-vingts personnes. Delica torréfie au total 17 000 tonnes de café par an pour ses différentes marques (Café Royal, Delizio, Cremesso, notamment).

Quel est le rapport entre une capsule de café et un vélo? Découvrez-le en regardant cette vidéo.

3. Livraison

Les capsules sont livrées en train au centre logistique Migros de Suhr (AG) où elles restent une vingtaine de jours en moyenne, puis, toujours en train, elles sont acheminées vers les centrales de distribution régionales. De là, un camion prend le relais pour l’acheminement en magasin.

121795.jpeg

Près de 400 wagons de marchandises remplis de capsules Café Royal quittent chaque année le site de Delica. Une part importante de cette production est destinée au marché suisse. Les trois premiers marchés d’exportation sont la France, l’Allemagne et les Pays-Bas.

4. Consommation

Lancée en 2012, la marque Café Royal est le leader des capsules compatibles avec le système Nespresso. En 2020, la consommation de café en capsules a sensiblement augmenté du fait du télétravail et de la fermeture temporaire des restaurants.

121792.jpeg

Selon l’association Procafé, chaque Suisse boit environ 1200 tasses par an, tous types de café confondus (capsule, soluble, etc.). Soit bien plus que la moyenne européenne qui s’élève à 700 tasses.

5. Collecte

Depuis janvier 2020, les capsules en aluminium Café Royal (et celles des autres marques) peuvent être rapportées dans près de sept cents supermarchés Migros et dans de nombreux magasins «melectronics», en plus des boutiques Nespresso et de certaines déchetteries communales. Il existe désormais ainsi plus de 3500 points de collecte en Suisse.

121797.jpeg

En 2019, 58% des capsules Nespresso vendues en Suisse étaient recyclées. L’association «Swiss Aluminium Capsule Recycling» fondée par Delica et Nespresso en 2020, a pour but de recycler 75% de dosettes en alu d’ici 2025.

6. Tri à Moudon

Les capsules récoltées sont acheminées par camion à Moudon (VD) où l’entreprise Thévenaz-Leduc sépare l’aluminium du marc de café à l’aide de broyeurs et d’aimants notamment.

121798.jpeg

Rien ne se perd. Les vieilles capsules sont transformées en électricité, en engrais ou en aluminium.

7. Valorisation à Henniez

Le marc est envoyé à Henniez (VD) dans une instal­lation de biogaz. Par méthanisation, le marc produit  de la chaleur et de l’électricité pour 1500 ménages.  Le résidu du processus, appelé «digestat», est épandu comme engrais dans les champs.

121799.jpeg

Le marc collecté est envoyé l’installation de biogaz géré par Greenwatt du Groupe E.

8. Un nouvel aluminium

Comme il n’existe plus de fonderie en Suisse, le vieil alu est envoyé par camion en Allemagne ou au Royaume-Uni pour être fondu. Le nouveau matériau sera ensuite utilisé dans la fabrication de cadres de fenêtres, de vélos et de capsules de café. Cette réutilisation de l’alu permet d’économiser 95% d’énergie par rapport à une production première.

121800.jpeg

Avant d'être acheminées dans des fonderies, les capsules en alu sont compressées en brique de 42 kg, comprenant chacune 28’000 dosettes.

Plus d'articles