Navigation

Migros - M comme Meilleur.

La durabilité:

nous ne faisons pas qu’en parler, nous agissons. En savoir plus!

Le lait A2-Urmilch en Suisse : régional et différent

Il y a quelques années, l’entreprise Aaremilch AG, établie à Lyss, a décidé de produire du lait A2 en Suisse. C’est dans cette optique qu’elle mène depuis 2017 un essai pilote avec quelques exploitations laitières (d’autres devraient suivre). Depuis novembre 2019, le lait A2 est mis en bouteille à Diemtigen dans la fromagerie du Parc naturel Diemtigtal AG (Naturparkkäserei Diemtigtal AG) et vendu sous l’appellation A2-Urmilch dans la plupart des supermarchés de la région Migros Aar.

Photo avec les points.

Passez sur un point pour en savoir plus.

Hotspots A2-Urmilch-Produkte
  1. Un élevage respectueux des animaux

    Que ce soit dans la vaste étable à stabulation libre ou en plein air dans les pâturages, les vaches jouissent d’un grand espace pour se dépenser et tisser des liens avec leurs congénères.

  2. Une production locale et durable

    Notre lait « A2-Urmilch » est un produit régional, provenant notamment de Wimmis, dans l’Oberland bernois. Il crée une valeur ajoutée à l’échelle locale tout en réduisant les distances de transport.

  3. Une alternative recherchée

    Sa composition différente a déjà séduit de nombreux consommateurs à l’étranger, qui considèrent le lait A2 comme une bonne alternative au lait traditionnel. Son argument le plus convaincant est son goût identique à celui du lait de vache habituel. Le lait A2 peut aussi parfois incarner un espoir pour les personnes souffrant d’intolérances.

  4. Content A2-Urmilch Nature Mokka Himbeere

    Spécialités lactées onctueuses

    Nos spécialités de lait onctueuses à déguster à la cuillère sont disponibles dans les variétés Nature, Mocca et Framboise. Dans des installations modernes, l’entreprise Migros Estavayer Lait SA (ELSA) fabrique des produits laitiers de type yogourt à base de lait du Diemtigtal. Une alternative savoureuse pour les amateurs de yogourts et ceux qui souhaitent le devenir.

  5. Käse aus A2-Urmilch

    Délicieux duo de fromages au lait A2-Urmilch

    L’assortiment au lait A2-Urmilch continue de s’agrandir : outre le lait A2-Urmilch très apprécié et trois spécialités de lait onctueuses à déguster à la cuillère, un fromage à pâte mi-dure et un fromage à raclette à base de lait A2-Urmilch sont désormais produits. Ces deux délicieuses spécialités fromagères sont produites dans le Diemtigtal. Le fromage A2 convient pour le petit-déjeuner, le souper et le plateau de fromages. Et la raclette A2 de saison sublime toutes les raclettes.

Le nouveau lait d’antan

Depuis novembre 2019, la fromagerie du Parc naturel Diemtigtal met du lait A2-Urmilch en bouteille. Celui-ci se distingue du lait traditionnel par sa composition. Par ailleurs, sa production est durable et régionale, et sa transformation recourt à des procédés à la pointe de la technologie. Ces caractéristiques en font donc ce qu’on pourrait appeler un lait ancestral répondant aux besoins actuels.

(video en allemand)

 

Pourquoi lait A2 connaît-il un tel succès en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Chine et aux États-Unis ? On considère qu’il s’agit d’un produit particulièrement ancien, que nos ancêtres consommaient déjà. Il doit cette particularité à la caséine qu’il contient, principal composant protéique du lait : en Suisse, le lait produit par les vaches renferme en général un mélange de bêta-caséines A1 et A2, tandis que le lait A2-Urmilch, comme son nom l’indique, comporte uniquement la variante A2.

Bien que ce ne soit pas encore scientifiquement confirmé, il semblerait que certaines personnes digèrent mieux le lait A2 que le lait traditionnel. À l’étranger, les amatrices et amateurs de cette boisson naturelle sont déjà nombreux à consommer quotidiennement du lait contenant uniquement de la bêta-caséine A2. Pour eux, ce lait ancestral est un moyen de se passer des alternatives comme les laits de soja et d’amande et de pouvoir boire du lait de vache tout en retrouvant sa saveur familière. Bien sûr, c’est en fin de compte une affaire de goût et d’estomac.

Avez-vous déjà goûté notre excellent lait A2-Urmilch ? Vous le trouverez dans la plupart des supermarchés de la société coopérative Migros Aar.

Les producteurs de lait A2-Urmilch

Une productrice innovante avec du punch

Beatrice Rufer est l’une de nos productrices de lait A2-Urmilch. Avec son père, qui l’aide à plein temps, elle exploite une étable à stabulation libre de 45 vaches à Deisswil, près de Münchenbuchsee. Le week-end, son partenaire met également la main à la pâte à la ferme.

Quand Beatrice Rufer observe ses vaches, ses yeux s’illuminent. Son troupeau est exceptionnel : « Toutes mes vaches donnent du lait A2-Urmilch. Ce lait se distingue du lait traditionnel par la caséine qu’il contient et ressemble donc à celui des vaches à l’origine », explique-t-elle. Au lieu de la caséine A1 et A2, le lait A2-Urmilch ne contient que de la caséine A2. Bien que ce ne soit pas encore scientifiquement confirmé, il semblerait que certaines personnes digèrent mieux ce lait que le lait traditionnel.

La voie pour obtenir du lait A2-Urmilch est complexe, car seuls les animaux dotés d’une génétique A2 pure conviennent. « Nous avons élevé nous-mêmes une partie de ces vaches homozygotes. Pour ce faire, nous avons effectué des tests sanguins, poursuivi l’élevage avec les animaux appropriés et acheté quelques vaches en complément. Après seulement deux ans et demi, nous avons été l’une des premières exploitations en Suisse à mettre en place un troupeau exclusivement A2 », raconte Beatrice Rufer en regardant ses vaches en souriant.

Carte Suisse avec les producteurs de lait A2-Urmilch

Les producteurs de lait A2-Urmilch de la région.

(video en allemand)

Beatrice Rufer et son partenaire
Producteurs de lait A2-Urmilch, Deisswil.

Un pionnier audacieux originaire de Wimmis

Oscar Schmid est l’autre de nos producteurs de lait A2-Urmilch. Avec Daniel Schmid et Adrian Lehnherr, deux collègues, il exploite depuis 2011 une étable à stabulation libre de 85 vaches laitières à Wimmis. Aujourd’hui, près de la moitié du cheptel produit du lait A2.

Jusqu’ici, les trois hommes ont acheté des vaches présentant la disposition génétique adéquate en Suisse. Mais depuis peu, Oscar Schmid fait lui-même l’élevage de ces animaux donnant du lait A2. En effet, l’achat de ces bêtes convoitées pour leur lait contenant uniquement de la bêta-caséine A2 reste une affaire délicate. « Pour être certain d’acquérir le bon animal, il faudrait, avant chaque vente, attendre deux semaines environ le résultat de l’analyse de sang. Mais les vendeurs jouent rarement le jeu. Souvent, nous ne savons donc pas si l’animal en question tiendra vraiment ses promesses », explique Oscar Schmid.

Pour de nombreux consommateurs, il est également très important que les matières premières proviennent de leur région. C’est le cas ici, car la production est basée à Wimmis et la station d’embouteillage voisine se trouve dans le Diemtigtal. Oscar Schmid peut donc poursuivre son objectif : d’ici quelques années, il espère être l’heureux propriétaire d’un troupeau de vaches produisant exclusivement du lait A2.

Oskar Schmid
Producteur de lait A2-Urmilch, Wimmis.

Ce que les clients disent du lait A2-Urmilch

Il est délicieux.

Il m’apporte une sensation de bien-être.

Un produit génial.

Son goût est si frais qu’il semble venir tout droit de la ferme.

Le lait A2-Urmilch me ravit.

Cela vaut la peine de le goûter.

Son goût est très frais.

Un produit intéressant au grand potentiel.

Convient à de nombreuses utilisations.

Son goût est très savoureux.

Un super produit.

Notre fille ne raffolait pas du lait et boit désormais tous les jours du lait A2-Urmilch.

 

Source : Enquête auprès des clients de la société coopérative Migros Aare sur le lait A2-Urmilch.

Spots TV : le lait A2-Urmilch

(en allemand)

Informations utiles sur le lait A2-Urmilch

  Le lait A2-Urmilch provient de vaches qui, pour des raisons génétiques, ne produisent pas de bêta-caséine A1, mais uniquement de la bêta-caséine A2. Autrefois, toutes les vaches laitières partageaient cette spécificité génétique.

Les alternatives au lait de vache rencontrent un succès croissant, à l’instar des denrées régionales. Notre lait A2, commercialisé sous le nom A2-Urmilch, répond à ces deux tendances car il est produit et transformé dans le Diemtigtal et, d’un point de vue génétique, il correspond au lait que consommaient déjà autrefois nos ancêtres.

Pour de nombreuses personnes ne tolérant pas le lait de vache traditionnel, le lait A2 incarne l’espoir de ne pas devoir renoncer à déguster quotidiennement ce produit naturel. De plus, contrairement aux alternatives à base de riz, d’amandes ou de soja, la matière première est d’origine régionale et sa transformation se fait dans notre territoire économique.

La plupart des paysans produisant du lait A2 possèdent un troupeau génétiquement mixte et doivent donc séparer les deux filières de production : d’un côté le lait de vache traditionnel, de l’autre le lait A2-Urmilch. Cette division complique leur travail quotidien. Par ailleurs, acheter, tester et élever des vaches possédant le génotype adapté (A2A2) est coûteux en temps et en argent. En contrepartie, les paysans perçoivent un prix légèrement supérieur pour le lait A2.

Le projet A2-Urmilch était depuis longtemps dans les tuyaux, car de plus en plus de clients cherchent des alternatives au lait de vache traditionnel. La construction de la station d’embouteillage à Diemtigen fut l’occasion de privilégier le développement et la fabrication de produits laitiers innovants et hauts de gamme, comme le lait A2-Urmilch. Nous n’avons pas tardé à convaincre quelques exploitations agricoles voisines de rejoindre notre projet A2-Urmilch.

Notre produits au lait A2-Urmilch sont en vente dans la plupart des supermarchés de la société coopérative Migros Aar. À long terme, nous espérons les commercialiser à l’échelle nationale.