Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Bouffée d’air frais et exercice pour tous

Faire de l’exercice en plein air renforce le corps et l’esprit. Nous sommes tous d’accord sur le principe, mais peu d’entre nous le mettent en pratique. Le paresseux qui sommeille en nous nous convainc bien trop souvent de rester devant la télévision. Comment pouvons-nous surmonter ce genre d’obstacles et nous résoudre à nous dépenser à l’air libre plus souvent ? Où trouver des idées ou des personnes partageant cette volonté pour se motiver ?

Dehors, quels que soient les obstacles
Vous avez envie de marcher à l’air libre plus régulièrement, mais restez pourtant souvent chez vous ? Ne vous en faites pas, vous n’êtes pas la seule personne dans ce cas. Les excuses bateau sont toutes trouvées : la pluie, le froid, le vent, etc. Achetez-vous une bonne veste et des chaussures de qualité qui ne vous freineront pas en cas d’averse ou de neige. Munissez-vous aussi d’un parapluie solide ou d’un beau chapeau. Pour éviter les chutes, nous vous recommandons d’opter par exemple pour des chaussures de randonnée et, en hiver, d’y ajouter des chaînes ou des crampons. Vous voilà dehors, avançant confortablement et réalisant que même les jours pluvieux offrent un bol d’air bienvenu. 
Autre grand classique parmi les excuses toutes faites : vous n’avez qu’un quart d’heure de libre par jour et vous estimez que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Faites quand même l’effort de vous aventurer dehors et vous constaterez que même une brève promenade offre des avantages. Quelles plantes sont en fleur à cette saison ? Quels nouveaux magasins ou restaurants ont ouvert dans votre quartier ? Vous ne le découvrirez qu’en mettant le nez dehors et en partant à la découverte de votre voisinage avec entrain. L’idéal est de trouver un compagnon avec qui aller se promener. Si vous devez vous décommander avant de renoncer à une sortie, vous surmonterez plus facilement votre réticence initiale. Une astuce facile à mettre en œuvre : quand vous prenez les transports publics, descendez une ou deux stations avant votre arrêt habituel et parcourez la distance restante à pied. Par ailleurs, rien ne vous empêche de vous arrêter en chemin dans un café si la météo est trop capricieuse. 

Le bonheur réside dans la diversité 
Si vous marchez déjà régulièrement et si le mauvais temps ne vous effraie pas, vous risquez un jour d’être à court d’idées d’itinéraires. Effectuer toujours la même boucle ne nous satisfait pas tous. Premier conseil : effectuez le parcours dans l’autre sens. Second conseil : presque toutes les villes offrent des visites à pied intéressantes. Certaines sont même gratuites. C’est l’occasion de découvrir votre région sous un nouveau jour. Beaucoup de localités proposent des circuits thématiques, qui, par exemple, racontent l’histoire de l’extraction du grès ou passent par des ponts en bois ou maisons particulièrement charmants. Les épicuriens se laisseront sans doute tenter par des tours ou promenades gourmands. On se rend du point A au B, où l’on prend l’apéro. On marche ensuite jusqu’au point C où nous attend le repas de midi, puis on se remet en route jusqu’au dessert au point D.

Et pourquoi pas le nordic walking ?
Si vous promener vous ennuie ou ne suppose pas un effort suffisant pour vous, que diriez-vous de vous essayer au nordic walking ? De bonnes chaussures de sport et deux bâtons légers de la bonne taille sont tout ce qu’il vous faut. Pour éviter toute frustration à cause d’un matériel inadéquat ou de mouvements incorrects, mieux vaut chercher conseil dans un magasin spécialisé pour s’équiper. Il peut aussi valoir la peine de suivre un cours d’initiation proposé par une enseigne d’articles de sport ou un centre de fitness. Vous y apprendrez surtout à bien manier les bâtons et à effectuer les mouvements de manière optimale. Souvent, les caisses maladie remboursent une partie du prix des cours. Le nordic walking convient tout à fait aussi aux personnes manquant d’entraînement. Si l’idée de marcher en solitaire vous rebute, vous trouverez sans doute un groupe qui se réunit régulièrement. Dans la région bernoise, Pro Senectute organise par exemple diverses sorties de nordic walking. Bien entendu, l’élément clé pour réussir est votre propre volonté. Alors passez le pas de votre porte et lancez-vous !