Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Métiers d’avenir «A Migros Genève, nous pouvons toujours compter sur un professionnel qui nous suit, nous informe, nous soutient»

6yolande_agbadan_08xx.jpg

Yolande Agbadan se forme actuellement au magasin-école des Acacias, où elle fait un stage au rayon boulangerie.

6mickael_milone_6x.jpg

Mickaël Milone fait un stage à la centrale d’achat des fruits et légumes de Migros Genève, à Carouge.

Yolande Agbadan et Mickaël Milone ont choisi un apprentissage de gestionnaire du commerce de détail dans le domaine alimentaire. Ils se préparent d’ores et déjà pour obtenir leur Certificat Fédéral de Capacité (CFC) ce printemps.

Texte: Rosane Paule
Photos: Christian Marchon

Lors de sa dernière année à l’Ecole de culture générale, Yolande Agbadan (YA) avait reçu la liste des entreprises qui présentaient leurs apprentissages à la Cité des Métiers. Migros Genève y figurait en bonne place et la jeune femme a postulé. Deux ans plus tard, elle a ainsi obtenu une Attestation Fédérale de Capacité (AFP) d’assistante du commerce de détail. Son enthousiasme étant communicatif, ses formateurs l’ont encouragée à poursuivre sa formation pour obtenir un CFC. Quant à Mickaël Milone (MM), au terme de ses études au lycée, il connaissait déjà l’entreprise, puisqu’il y avait travaillé trois étés en tant que remplaçant-vacances. Il s’est donc inscrit pour un apprentissage en toute connaissance de cause.

Migros Magazine leur a demandé à tous deux ce qui les avait attirés dans cette formation axée sur l’alimentaire.

YA: J’aime qu’il y ait une dynamique dans mon travail. Et dans la vente, c’est le cas, avec les assortiments qui se renouvellent et le contact quotidien avec un grand nombre de clients différents. J’aime tout particulièrement le rayon des fruits et légumes, qui me permet de voyager autour du monde en fonction des arrivages et aussi au fil des saisons pour les produits cultivés dans la région.

MM: J’ai beaucoup aimé travailler à Migros pendant les vacances quand j’étais étudiant et j’apprécie le contact avec la clientèle: écouter, conseiller. Et puis j’aime faire à manger et choisir des produits de qualité pour préparer mes repas. Avec cet apprentissage, nous découvrons l’ensemble des produits alimentaires, la manière de les apprêter et de composer un repas équilibré. J’ai ainsi beaucoup apprécié les cours interentreprises en nutrition.

Que mettez-vous en pratique pour garantir la fraîcheur des produits?

YA: Je suis attentive aux data et aux rotations d’assortiments. Au rayon boulangerie, où je travaille en ce moment, il faut organiser judicieusement la cuisson du pain et des viennoiseries pour qu’il y en ait suffisamment tout au long de la journée mais pas trop. C’est important aussi d’avoir des rayons bien tenus, agréables à regarder, où le consommateur trouve non seulement rapidement ce dont il a besoin mais aussi de l’inspiration pour essayer des nouveautés.

MM: Pour garantir la fraîcheur, on doit ajuster ses commandes et ne pas constituer trop de stock. La présentation a aussi toute son importance; le produit doit faire envie.

Comment vous sentez-vous dans votre environnement d’apprentissage?

YA: Au magasin-école, les apprentis sont suivis, formés, contrôlés, soutenus de près par les cadres formateurs. Dès que nous avons une question, nous recevons une réponse.  Dans les autres magasins, nous sommes davantage responsabilisés mais nous pouvons toujours compter sur l’appui des professionnels.

Le fait de changer de magasin régulièrement nous permet de réagir à des clientèles différentes et de nous adapter à d’autres méthodes de travail.

MM: J’apprécie de vivre des expériences très différentes: par exemple, au supermarché de Plainpalais, à Migros France au centre commercial d’Etrembières et, actuellement, à la centrale d’achat de Migros Genève. Mon prochain stage me conduira au supermarché de Porte de Versoix. Ce que j’ai le plus aimé, c’est mon stage de formateur junior au magasin-école. J’ai obtenu ainsi plus de responsabilités et pu mettre en pratique ce que j’avais appris au cours de mes deux premières années d’apprentissage: soutenir les nouveaux apprentis dans leur formation, apprendre à gérer une équipe, faire en sorte qu’il y ait suffisamment de monde pour garantir l’approvisionnement et la tenue des rayons. J’ai adoré ça!

 

Infos pratiques

Apprentissages à Migros Genève

Entreprise formatrice, Migros Genève accueillera soixante nouveaux apprentis en 2018, principalement dans la vente. Les inscriptions sont ouvertes, pour devenir gestionnaire du commerce de détail avec les spécialisations suivantes: alimentation, fleurs, ménage, textile, ameublement, électronique de loisirs, sport ou papeterie. L’entreprise recherche également des bouchers/ères-charcutiers/ères avec option commercialisation, formés pour conseiller la clientèle.

Un apprentissage de spécialiste en restauration de système est également ouvert. Il prépare au management d’une unité de restauration. On apprend à organiser l’approvisionnement, à préparer d’appétissants buffets salés et sucrés et à gérer une équipe. Cette formation, assez exigeante sur le plan scolaire, est une excellente préparation pour devenir un/e futur manager.

Migros Genève engagera aussi un/e monteur/se frigoriste, quelques apprenti-e-s conducteurs/trices de véhicules lourds ainsi que des employé-e-s de commerce avec profil E, ayant un bon niveau de français, de langues et de math. Enfin, l’entreprise envisage de former un/e mécanicien/ne en cycles et un/e logisticien/ne.

Tous ces apprentissages préparent à l’obtention d’un certificat fédéral de capacité (CFC).

Comment postuler

Pour présenter sa candidature, on créera son profil sur JobUp*. Toutes les informations à fournir sont indiquées sur le site. Migros prendra également des inscriptions en direct, au Printemps de l’apprentissage, mercredi 7 mars après-midi au Pavillon Sicli – 45, route des Acacias.

Avantages Migros

Pour ses apprentis, l’entreprise met sur pied des cours internes: connaissance des produits, gestion, accueil et conseil à la clientèle, hygiène et sécurité. Elle organise des examens simulés, qui garantissent un excellent taux de réussite aux examens réels! Migros Genève possède aussi un magasin-école (le supermarché des Acacias), où les apprentis affinent leurs connaissances.

Les salaires (versés treize fois par an) sont de 900 francs par mois en première année, 1'100 en deuxième, 1'350 en troisième et 1'550 en quatrième année. Les apprentis bénéficient de six semaines de vacances par an ainsi que des avantages sociaux d’une grande entreprise.

Pour tous ceux qui voient grand, la brochure «New-talents» est disponible en magasin ainsi que sur le site internet du même nom**.

*www.jobup.ch/apprentissage/Migrosgeneve

**www.new-talents.ch.

Formation professionnelle Migros Genève: www.migrosgeneve.ch/apprentissage – tél.058 574 57 01.

Facebook.com/migros.newtalents.

 

Vous cherchez d'autres informations ?