Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Concert Fin de saison en apothéose

18Bringuier_Lionel__c__Priska_Ketterer.jpg

Lionel Bringuier dirigera au Victoria Hall des œuvres de Dvořák et Prokofiev.

Les concerts Migros-Pour-cent-culturel-Classics accueilleront l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et son chef attitré Lionel Bringuier, mercredi 31 mai.

Texte: Michelle Bulloch
Photo: Priska Ketterer

Depuis près de 150 ans, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich règne en maître sur la scène musicale suisse. Fondée en 1868, la phalange jouissait dès la fin du XIXe siècle d’une solide réputation, au point d’attirer certains des compositeurs les plus en vue de l’époque, comme Brahms ou Wagner. Mais c’est surtout sous la baguette du chef américain David Zinman (à la tête de la formation zurichoise de 1995 à 2014), que la gloire internationale est venue. Depuis 2014, c’est Lionel Bringuier, formé au Conservatoire de Paris, qui en a repris la direction. Lauréat en 2005 du prestigieux Concours de Besançon, le jeune chef français a travaillé pendant six ans avec l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles avant de venir s’établir sur les bords de la Limmat.

Deux solistes pour deux compositeurs

L’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et Lionel Bringuier viendront ainsi clore la saison «Classics» en compagnie de deux solistes d’exception. La jeune violoncelliste zurichoise Chiara Enderle, bénéficiaire du soutien du Pour-cent-culturel Migros aux prémices d’une carrière prometteuse, ouvrira ce concert avec une page peu connue de Dvořák. «Silence de la forêt» était à l’origine l’une des six petites pièces pour piano à quatre mains que le compositeur tchèque avait composées dans un esprit populaire. Selon une pratique courante de l’époque romantique, il a ensuite arrangé l’une de ces pages pour violoncelle et piano, avant d’en faire une version orchestrale.

C’est avec une autre œuvre de Dvořák que Lionel Bringuier enrichira son concert genevois. La sublime Symphonie «Du Nouveau Monde» compte parmi les œuvres les plus marquantes du répertoire symphonique du XIXe siècle et promet une conclusion grandiose pour cette saison.

Le volet central du concert sera lui aussi dédié à un compositeur d’Europe de l’Est. Le Deuxième concerto pour violon et orchestre de Prokofiev a été composé en 1935, alors que le compositeur russe s’apprêtait à quitter la France pour retourner en URSS. Lionel Bringuier et ses musiciens zurichois accompagneront également un soliste de premier choix en la personne de Gil Shaham. Le violoniste israélo-américain saura certainement émerveiller les mélomanes genevois avec cette œuvre profondément lyrique.

Victoria Hall – mercredi 31 mai à 20 h. Organisation et billetterie: Service culturel Migros Genève. Billets également en vente au Stand Info Balexert, à Migros Nyon-La Combe et sur www.culturel-migros-geneve.ch.

 

Vous cherchez d'autres informations ?