Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Culture Sonorités d’ici et d’ailleurs

25Rootwords-credits-TAJ.jpg

Le rappeur Rootwords donnera son concert aux Bastions Réformateurs.

Crédits photo: TAJ

La programmation 2017 de la Fête de la musique propose plus de six cents concerts gratuits dans des lieux phares de la vie culturelle genevoise. Le Service culturel Migros Genève soutient trois projets novateurs.

Texte: Rachel Copponnex

Chaque année la Fête de la musique est l’occasion de découvrir et d’apprécier des artistes de tous les horizons. Pour sa vingt-sixième édition, l’événement ne dérogera pas à la règle et proposera, toujours dans un esprit festif et estival, de belles soirées musicales.

Pour la dixième année consécutive, le Service culturel Migros Genève est partenaire de l’aventure et soutient trois projets novateurs d’artistes issus de la scène genevoise actuelle.

On partira ainsi à la rencontre du Galissa - Liebeskind 4tet. Aux origines de cette formation: Ibra Galissa joueur de kora (instrument d’Afrique de l’Ouest proche de la harpe et du luth) et le jazzman guitariste Marc Liebeskind. Accompagnés à la rythmique des talents de François Gallix et Stéphane Foucher, le groupe propose un jazz teinté de flamenco et de musique traditionnelle mandingue. Tous virtuoses, les membres du quartette assureront un voyage musical riche de leurs propres expériences et rempli de découvertes sonores. Le tout dans une ambiance chaleureuse (vendredi 23 juin à 21 h 20, à la Cour de l’Hôtel de Ville).

Le public sera invité à danser

Le lendemain, envolée galactique (en référence à son dernier opus intitulé Galactika) avec le duo genevois Sumo. Sur base de funk, les deux frères Alex et Fred revisitent tous les styles depuis bientôt vingt ans. De la musique électronique des années 1990, en passant par la soul et le rock, leur groove s’installera avec panache à la Place de Neuve. Animé par ces maîtres du dancefloor, le public pourra danser sur une soul-funk des plus envoûtantes (samedi 24 juin à 21 h à la Place de Neuve).

Salué autant par la critique que par ses pairs (Phil Collins entre autres), Rootwords a le don de marquer les esprits. Cela s’est notamment confirmé au Paléo Festival, au Montreux Jazz Festival, au Cully Jazz et jusque sur les scènes du Pérou où il a effectué une tournée l’an dernier. Issu du hip-hop mais toujours à l’affût d’autres sonorités, le rappeur (américain d’origine zambienne et basé à Genève) propose une fusion pertinente entre rap conscient et électro. Entouré de ses musiciens, il promet d’enflammer les Bastions (samedi 24 juin à 22 h 30 aux Bastions Réformateurs).

Plus d’infos sur www.marcliebeskind.com, www.sumomusic.ch, www.rootwordsmusic.com et www.fetedelamusique.ch.

Vous cherchez d'autres informations ?