Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Production locale Pour des repas riches en protéines végétales

43-l-beckm.martinez.jpg

Leyla Beck, directrice administrative, et Manuel Martinez, directeur général de Swissoja, présentent les articles qui sont livrés à Migros Genève.

Aux Acacias, Swissoja fabrique du tofu labellisé «De la région.» et «Genève Région-Terre Avenir» avec du soja «Bio» cultivé dans le canton. Six produits sont actuellement en vente à Migros Genève.

Texte: Rosane Paule
Photo: Christian Marchon

Cultivé depuis 2016 sur les communes de Choulex, Meinier, Meyrin et Vandoeuvres, le soja intéresse toujours davantage les agriculteurs genevois, notamment pour la production de tofu. «Le tofu, c’est un peu comme du fromage de soja. On presse les fèves pour en récolter le lait, que l’on fait ensuite coaguler. Puis on ajoute, selon les recettes, diverses épices, herbes ou autres plantes potagères. On donne ensuite sa forme au tofu, avant de l’emballer et de le pasteuriser. Notre métier s’apparente grandement à celui du fromager. La différence, c’est que nous vendons le tofu frais; nous ne le faisons pas fermenter», explique Manuel Martinez, directeur de Swissoja, à la route des Acacias.

Le savoir-faire d’habiles artisans

Fabrique-t-on du tofu depuis longtemps dans le canton? «Swissoja existe depuis quarante ans. Les premiers locaux se trouvaient à Carouge. En 1977, c’était la première usine de tofu en Europe. Le fondateur de l’entreprise avait été inspiré par un voyage au Japon. C’est d’ailleurs de ce pays que provient notre ligne de production. Nous avons déménagé aux Acacias en 2013. Aujourd’hui, une vingtaine de collaborateurs, apprentis compris, produisent quelque cent tonnes de tofu par année. Notre production reste manuelle car un bon tofu est comme un bon fromage; il est le résultat du savoir-faire d’habiles artisans», ajoute M. Martinez.

Quelles sont les vertus du tofu? «C’est un produit sans gluten ni lactose, riche en protéines et en minéraux et pauvre en graisses; celles qu’il contient sont d’ailleurs des graisses non saturées. C’est donc un aliment sain, qui correspond tout à fait aux critères d’alimentation recommandés par l’OMS. Le tofu est certes un peu fade s’il est mangé nature, mais c’est une véritable éponge à saveurs qui se prête à toutes les marinades et à tous les assaisonnements possibles et imaginables. On peut même l’apprêter sur le mode sucré», explique Layla Beck, directrice administrative de Swissoja.

Dans les quinze plus grands magasins de Migros Genève, on trouve depuis quelques semaines du tofu genevois nature, au curry, au basilic et aux légumes (carottes, épinards et poireaux) ainsi que des brochettes de tofu et un hamburger de tofu aux olives.

Vous cherchez d'autres informations ?