Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Musique ¡Viva España!

La péninsule ibérique vue de part et d’autre des Pyrénées: c’est le tour d’horizon musical que proposera l’Orchestre National d’Espagne lors du prochain concert Migros-Pour-cent-culturel-Classics.

44david-afkham_fernando-maquieira-y-laura-martinez-lombard.jpg

Le jeune chef allemand David Afkham dirigera l’Orchestre National d’Espagne lundi 13 novembre au Victorial Hall.

Texte: Michelle Bulloch

Photo: Fernando Maquieira et Laura Martinez Lombard

La musique espagnole, on l’imagine fougueuse et passionnée, rythmée par des danses issues du répertoire populaire. Ou alors langoureuse et sensuelle, en souvenir d’influences mauresques. Il y a de tout cela dans les «Nuits dans les jardins d’Espagne» de Manuel de Falla, l’une des œuvres les plus populaires de ce grand compositeur andalou.

Esquissée dans un premier temps au piano, la partition s’est cependant révélée trop riche pour un seul clavier! Le compositeur l’a donc orchestrée dans une suite de trois «impressions symphoniques» où le piano tient un rôle de soliste.

C’est le brillant pianiste espagnol Javier Perianes qui se joindra à l’Orchestre National d’Espagne et à son jeune chef allemand David Afkham, pour interpréter cette œuvre chatoyante au Victoria Hall.

 

Fascination des Français

 

Manuel de Falla n’aurait peut-être pas écrit cet ouvrage s’il n’avait quitté sa patrie pour s’établir en France. Arrivé à Paris, il s’est lié d’amitié avec Maurice Ravel et Claude Debussy, rejoignant le cercle des compositeurs impressionnistes. L’Espagne était alors une source de fascination pour les compositeurs français. Emboîtant le pas aux prédécesseurs inspirés par le berceau de la séguedille et du fandango (Bizet avec Carmen, Lalo avec la Symphonie espagnole), Ravel et Debussy ont tous deux conçus des œuvres «espagnoles», alors même qu’ils n’avaient jamais séjourné outre-Pyrénées!

De part et d’autre des évocations nocturnes de Manuel de Falla, l’Orchestre National d’Espagne dévoilera donc l’Espagne rêvée de deux grands musiciens français en interprétant la Rhapsodie espagnole, première grande œuvre orchestrale de Ravel, et «Iberia» (extraite des trois Images pour orchestre) de Debussy. Manuel de Falla s’est extasié sur la façon dont Debussy a réussi à traduire ses impressions d’une Espagne qu’il ne connaissait guère «avec une exactitude incroyable»!

La dernière pièce au programme de l’orchestre madrilène est russe: «L’Oiseau de feu» de Stravinski est une œuvre chorégraphique, composée en 1910 pour la saison parisienne des Ballets russes de Diaghilev. Stravinski en a par la suite tiré plusieurs suites d’orchestre, dont celle conçue en 1919 alors qu’il séjournait sur les rives du Léman, à Morges.

Victoria Hall – Lundi 13 novembre à 20h. Organisation et billetterie: Service culturel Migros Genève. Billets aussi en vente à Stand Info Balexert, Migros Nyon-La Combe et sur www.culturel-migros-geneve.ch

Vous cherchez d'autres informations ?