Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Concerts Genève au son de l’été

C’est désormais une tradition: pour la Fête de la musique, qui se déroulera du 22 au 24 juin, le Service culturel Migros soutient trois projets d’artistes locaux.

Texte: Léo Tarazi

Avec l’été et ses douces soirées, c’est la Fête de la musique qui revient pour faire vibrer la ville. Cette 27e édition promet de grands moments. Petit itinéraire non-contractuel!

Vendredi, 22 h 30. Pour se mettre dans l’ambiance, direction la Treille où l’on se remettra entre les mains de spécialistes: les Wugs. Au croisement de la dubstep, de la drum’n’bass et du dub, le groupe qui prépare son premier album servira son redoutable cocktail: l’énergie et la voix puissante de Bagga, la chanteuse du groupe, associées aux productions électroniques nerveuses de ses acolytes Svnt7n et Junkeï. Nul doute que la Bass Music frénétique du groupe genevois saura faire remuer même les plus endormis.  What U Gonna Say?! Qu’est-ce que tu vas dire, demande le trio?

Minuit. Danitsa reprendra la scène et elle en aura des choses à dire. La «Parigo-Genevoise», comme elle aime se décrire, nous portera jusqu’au bout de la nuit de sa voix reconnaissable entre mille. Accent jamaïcain pour des influences et sonorités reggae, soul, trap… on se laissera entraîner par celle qui virevolte entre les styles avec aisance. Une visite de son univers fait d’hymnes entraînants et d’envolées soul. Guidé par la «Captain», on atteindra les confins de la soirée sans s’en rendre compte.

 

Dépaysement musical et gustatif

Après un début de week-end aussi intense, on reviendra le samedi pour flâner dans les rues de Genève. On en profitera pour déambuler entre la trentaine de scènes qui secoueront la ville pendant tout le week-end. Le voyage sera non seulement musical mais aussi gustatif: stands de boissons et nourriture du monde entier nous aideront à compléter notre culture culinaire.

Samedi toujours, à 17 h 30, on se retrouvera aux Réformateurs pour profiter de la douceur de la fin de journée, bercé par l’indie-folk proposée par Cotton Mount et Yaël Miller. La fusion entre le rock dépouillé des Genevois, vainqueurs du tremplin pour jeunes artistes Vernier sur Rock 2012, et la voix enveloppante de la chanteuse qui jongle habilement entre l’anglais, le français et l’hébreu, nous promet encore un beau dépaysement, bien au frais, les pieds dans l’herbe du parc des Bastions.

Plus d’infos sur le site:
www.fetedelamusique.ch

Vous cherchez d'autres informations ?