Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Théâtre La nouvelle Comédie, ça déménage

Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer présentent leur première saison, marquée par des spectacles contemporains et accessibles.

Texte: Christine Ferrier

Photo: Niels Ackermann

La Comédie de Genève ouvre une nouvelle page de son histoire avec la perspective d’un bâtiment tout neuf qui sortira de terre à l’horizon 2020 aux Eaux-Vives. Pour l’heure, Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer (alias NKDM) présentent leur première saison au Boulevard des Philosophes. Une saison marquée par des spectacles contemporains et accessibles, parce que la nouvelle Comédie, c’est déjà maintenant.

 

L’ouverture de saison est une fête autour de Mademoiselle Julie de Strindberg, un hommage complice à Matthias Langhoff qui a monté ce spectacle ici même, il y a trente ans. Six artistes raconteront leur Julie – Luk Perceval, Tiago Rodrigues, Pascal Rambert, Christiane Jatahy, tg Stan et Amir Reza Koohestani –, pour une soirée kaléidoscope qui se déploiera dans tout le théâtre, sur les scènes, mais aussi dans une loge, la cuisine, l’atelier costumes et même les toilettes. Une façon de découvrir les méandres de ce lieu avant de le quitter.

 

 

Opération 2 x 3 sœurs

 

NKDM multiplient Les Trois Sœurs de Tchekhov et proposent deux lectures contemporaines, intrinsèquement différentes, d’un même texte. Deux artistes, Christiane Jatahy et Timofei Kouliabine, l’une brésilienne et l’autre russe, posent leur patte – radicale – sur ce monument de notre répertoire. Christiane Jatahy mêle théâtre et cinéma de façon totalement inédite, tandis que Timofei Kouliabine traduit ce texte en langue des signes, pour le faire résonner autrement.

 

Génération Z

 

Parce que NKDM veulent que la Comédie soit le lieu de toutes les générations, Gen Z – Searching for beauty (un spectacle conçu à partir d’entretiens réalisés avec des jeunes gens rencontrés dans toute l’Europe) célèbre les fulgurances d’une jeunesse actrice du monde d’aujourd’hui et auteure de celui de demain. Ludovic Chazaud mène dans Sara – Mon histoire vraie, une drôle et ambiguë enquête dans son passé, en retrouvant, vingt ans après, son amour d’adolescence mêlé comme lui à une sale histoire.

La saison se poursuit avec Denis Maillefer, signant une bouleversante immersion documentaire (Mourir, dormir, rêver peut-être), Alexandre Doublet, se réappropriant le personnage de Platonov dans Love is a river, Oscar Gómez Mata adaptant deux fois Lars von Trier dans Le Direktør et Le Royaume. Il y a aussi trois pièces de la compagnie tg Stan, un festival de soli, des spectacles en appartement (oui, à domicile!), une expérience de réalité virtuelle avec VR–I de Gilles Jobin, sans oublier un concert de Dominique A. La Comédie, ça déménage!

Plus d’infos sur: www.comedie.ch. Billets: Service culturel Migros Genève, Stand Info Balexert, Migros Nyon-La Combe et la Comédie.

 

Vous cherchez d'autres informations ?