Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Soirée symphonique Sous la baguette de Marek Janowski

48Marek-Janowski-(c)-Felix-Broede.jpg

Bruckner partage avec Beethoven l’affiche du prochain concert «Migros-Pour-cent-culturel-Classics». Un beau cadeau de Noël de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin.

Texte: Michelle Bulloch

Photo: Felix Broede

Marek Janowski, le retour: quatre ans après avoir pris congé de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR) – dont il était le chef attitré de 2005 à 2012 – le chef d’origine polonaise s’apprête à retrouver le Victoria Hall de Genève. Le 19 décembre prochain, il y fera escale avec l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin pour une soirée à l’enseigne des concerts «Migros-Pour-cent-culturel-Classics».

Directeur musical de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin de 2002 à 2015, Janowski continue à entretenir une relation privilégiée avec cet ensemble qui lui a permis de réaliser de nombreux projets, dont un cycle Wagner dédié à L’Anneau du Nibelung, qu’il a dirigé en version de concert en 2012-2013 à la Philharmonie de Berlin et dont l’enregistrement «live» a fait le bonheur des discophiles.

Hommage à Wagner

C’est toutefois avec l’OSR que ce grand maître du répertoire allemand a réalisé une autre de ses entreprises musicales les plus remarquables: l’enregistrement intégral des neuf symphonies d’Anton Bruckner. «De temps à autre, il nous arrive un CD qui est à peu près parfait. C’est ce qu’on peut ressentir à l’écoute de Bruckner dirigé par Marek Janowski» a résumé le critique d’une revue américaine spécialisée.

De fait, Marek Janowski s’impose comme l’un des plus fins connaisseurs de ce compositeur autrichien qui a suscité bien des controverses. Du vivant de Bruckner, les camps étaient bien tranchés: d’un côté, les «brahmsiens» réunis autour du redoutable critique Eduard Hanslick; de l’autre, les adeptes de Bruckner, qui affichait son attirance pour la musique de Wagner.

C’est d’ailleurs à ce dernier que Bruckner a dédié «avec le plus grand respect» sa Symphonie Nº 3 à l’affiche du concert symphonique «Migros-Pour-cent-culturel-Classics». Cette «Wagner-Sinfonie» a donné bien du fil à retordre à son auteur, qui a remis l’ouvrage plusieurs fois sur le métier après la première version de 1873. Celle proposée par l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin est l’ultime version de 1889 et constitue donc l’aboutissement de cette œuvre héroïque, fortement marquée par l’influence wagnérienne.

Tout autre est l’esprit de la Symphonie Nº 8 de Beethoven présentée en ouverture de soirée. Contemporaine de la Septième Symphonie, cet ouvrage-ci présente un caractère beaucoup plus ouvert. Il culmine même avec l’un des mouvements les plus joviaux jamais composés par Beethoven. A quelques jours de Noël, la fête est annoncée!

Victoria Hall – lundi 19 décembre à 20h. Organisation et billetterie: Service culturel Migros Genève. Billets aussi en vente à Stand Info Balexert, Migros Nyon-La Combe et sur www.culturel-migros-geneve.ch.

 

Légende photo:

Marek Janowski dirigera la 3e Symphonie de Bruckner et la 8e Symphonie de Beethoven, le 19 décembre à Genève.

Vous cherchez d'autres informations ?