Navigation

Migros - M comme Meilleur.

La durabilité:

nous ne faisons pas qu’en parler, nous agissons. En savoir plus!

Huile de palme de production durable

Savez-vous que l’huile de palme permet de préserver de précieuses terres cultivables?

Les faits
99%

de notre huile de palme est issue de la production durable.

Pour nos produits, nous utilisons exclusivement de l’huile de palme provenant de palmeraies certifiées situées aux Îles Salomon, au Cambodge et en Côte d’Ivoire. Alors que moins du quart de la production mondiale d’huile de palme est certifiée, nous sommes en mesure de retracer presque intégralement l’huile de palme durable que nous employons. Nous soutenons ainsi la chaîne de création de valeur d’huile de palme durable.

Du palmier à l’huile: la production.

Notre cheminement vers l’huile de palme durable.

Notre objectif est de développer les normes de durabilité, d’assurer 90% de la traçabilité jusqu’au producteur d’ici 2025 et d’initier des innovations.

Questions fréquentes sur l’huile de palme.

En collaboration avec les principaux importateurs et les distributeurs de la branche, nous avons trouvé une solution pour rendre l’huile de palme significativement plus durable. Dans ce cadre, la branche s’engage au-delà des exigences de la RSPO et formule par exemple des directives supplémentaires concernant l’interdiction de déboisement, la traçabilité et les normes sociales.

L’huile de palme RSPO représente une part de marché d’à peine 20% à l’échelle mondiale. Quant à nous, nous connaissons la plantation d’origine de 98% de l’huile de palme utilisée pour nos propres marques alimentaires. Nous garantissons notamment que les forêts tropicales ne soient pas déboisées, que les tourbières ne soient pas détruites et que des pesticides critiques ne soient pas utilisés.

En ce qui concerne les conditions sociales, Migros établit également des exigences claires. Les palmeraies sont régulièrement contrôlées par l’organisation indépendante «Earthworm Foundation». Nous pouvons ainsi garantir la durabilité de 98% de l’huile de palme que nous utilisons.

Tout d’abord, on constate que, comparativement aux autres huiles végétales, l’huile de palme nécessite beaucoup moins de surface pour la même quantité de production. L’huile de palme est également la seule huile des régions tropicales pour laquelle il existe des normes de culture. Pour nous, opter pour d’autres huiles n’est donc pas une solution durable, puisque cela ne ferait que déplacer les problèmes environnementaux critiqués vers d’autres huiles. L’amélioration constante des normes d’exploitation de l’huile de palme est la seule issue pertinente. Une conclusion que partage également l’EPF Zurich.

Nous examinons en permanence nos recettes pour déterminer quel type de graisse est le plus pertinent. Les aspects écologiques et sanitaires concernant les caractéristiques de traitement entrent en ligne de compte, mais aussi les souhaits de la clientèle. Toutefois, il n’est pas possible de remplacer l’huile de palme partout. L’huile de palme influence la consistance, la couleur ou la liaison avec d’autres ingrédients et on ne peut souvent pas la remplacer sans risquer une perte de qualité. Il s’agit donc d’établir un compromis entre divers aspects.

Le rendement de l’huile de palme est 5 à 10 fois supérieur à celui de l’huile de colza ou de coco par exemple, dont la culture requiert une surface plus étendue. Le recours à d’autres huiles à titre d’alternative n’est donc pas une solution durable. De plus, il n’est pas toujours possible de remplacer l’huile de palme, pour des raisons techniques et gustatives.

En savoir plus

Des fraises vertes sur un fond vert.

Rafraîchissantes et durables: les fraises d’Espagne

Trois feuilles de roquette en noir et blanc.

Salade durable de la région

Thèmes connexes