Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Conciliation travail-famille

Migros promeut l'égalité de traitement et des chances professionnelles.

Pendant longtemps, le problème de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale a été considéré en Suisse comme une affaire d'ordre purement privé. Mais suite aux mutations économiques et sociales, et du fait de l'évolution démographique et des changements actuels de forme et de structure des familles, un nouveau regard sur la société est peu à peu en train de s'imposer. Les milieux politiques et économiques doivent maintenant réagir afin de relever ce défi.

Mann mit Kind

Malgré différentes interventions allant dans ce sens fait défaut en Suisse, aujourd’hui comme hier, un tableau global de la politique familiale. En tant qu’employeur conscient de ses responsabilités à cet égard, Migros a défini, pour ses besoins, sa propre politique familiale, laquelle promeut la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale et jette un pont entre ces deux mondes, tant pour les femmes que pour les hommes.

Migros mise sur une politique familiale globale entrepreneuriale

Le monde du travail et celui de la famille doivent tous deux se compléter de manière judicieuse au sein d’une culture d’entreprise axée sur la famille. Si la politique familiale est une tâche qui nécessite les efforts communs de la politique, de l’économie et de la société, il n’en demeure pas moins que ce n’est que dans les entreprises et au poste de travail qu’il est possible d’instaurer les conditions-clés préalables et les possibilités concrètes qui permettent de concilier vie professionnelle et vie familiale.

C’est pourquoi les conditions d’engagement ci-après s’appliquent à l’ensemble des collaboratrices et des collaborateurs des entreprises Migros qui sont soumis à la CCNT:

  • Après l’accouchement, la collaboratrice a droit à un congé de maternité payé pendant 18 semaines consécutives. (La loi prescrit un congé de maternité de 14 semaines payées à 80% du salaire).
  • 3 semaines de congé de paternité payées ainsi que le droit à 2 semaines supplémentaires de congé non payé.
  • 3 semaines de congé en cas d’adoption payées ainsi que le droit à 2 semaines supplémentaires de congé non payé.
  • Le droit conditionnel au réengagement pour les collaboratrices et collaborateurs ayant quitté l’entreprise qui veulent retrouver un poste disponible et recommencer à travailler dans les 12 mois après la cessation de la phase de constitution familiale.
  • Les entreprises s’efforcent d’offrir aux collaboratrices/collaborateurs qui désirent retravailler après leur congé de maternité/de maternité, s’ils le désirent, de reprendre leur emploi dans la fonction, resp. dans une fonction comparable, à raison d’un taux d’occupation réduit.
  • Un modèle de temps de travail annualisé qui permette de concilier vie professionnelle et vie familiale.
  • La protection des collaborateurs par la convention collective de travail également pour les employé-e-s à temps partiel ayant des horaires de travail réduits et/ou irréguliers.

Mais une politique du personnel axée sur la famille ne se réduit pas à certaines mesures individuelles. Seule la combinaison d’un grand nombre de mesures différentes peut produire des effets positifs en la matière. En outre, selon la situation de vie des personnes concernées, les différences entre les contextes professionnels et familiaux exigent aussi des solutions différenciées.

En dernière analyse, c’est cette combinaison de mesures qui permettra de rendre durable, efficace et moderne la politique familiale de Migros en l’adaptant aux besoins de ses destinataires. Le congé de grossesse, le congé de maternité, le congé de paternité et le congé en cas d’adoption en font partie; mais aussi une ouverture d’esprit envers les nouveaux types de familles non traditionnelles; le soutien ciblé aux familles avec enfants; l’engagement en faveur de places disponibles dans les crèches; l’appui accordé lorsque des collaboratrices ou des collaborateurs font usage d’offres de prestations familiales complémentaires; l’élaboration de modèles de temps de travail favorables aux familles; l’adaptation du poste de travail pour les femmes enceintes et les mères qui allaitent; le soutien dispensé au travers des prestations de conseil social et familial dans les entreprises; et last but not least, un climat d’entreprise où les collaboratrices et les collaborateurs ayant des obligations familiales peuvent compter sur la compréhension de leurs collègues au vu de la double charge qu’il leur faut assumer.

 

Plate-forme de Migros sur la politique familiale

Depuis des décennies, Migros s’engage par conviction en faveur d’une politique familiale entrepreneuriale tournée vers l’avenir – et ce, au-delà des analyses coûts/bénéfices qui réduisent la politique familiale à une variable économique et qui font abstraction de son immense importance politique et sociale.

En 2009, Migros a été distinguée pour ses mesures favorables aux familles par la plate-forme pour la conciliation travail-famille qui est gérée par Pro Familia, Pro Juventute et par l’Union patronale suisse (www.jobundfamilie.ch/fr/). Pour Migros, il s’agit d’une nouvelle confirmation attestant du fait que ses conditions de travail progressistes et favorables aux familles ne sont pas seulement reconnues auprès de ses collaboratrices et de ses collaborateurs, mais qu’elles le sont également au sein du grand public, et qu’elles se sont établies comme une norme à suivre en matière de conduite d’entreprise socialement responsable.

En savoir plus