Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Le fondateur de Migros

Gottlieb Duttweiler (1888-1962) était un capitaine d’industrie, un politicien et un visionnaire: par ses idées novatrices et son remarquable engagement social, il a écrit un chapitre de l’histoire économique de la Suisse.

Gottlieb Duttweiler est né le 15.8.1888 à Zurich. Après un apprentissage de commerce chez Pfister & Sigg, il fut promu dix ans plus tard partenaire de cette entreprise pour laquelle il voyageait beaucoup. Au moment de la liquidation de Pfister & Sigg, en 1923, Gottlieb Duttweiler perdit sa fortune.

Dans le but de diriger une plantation de café, il émigra au Brésil avec son épouse Adele. Le succès n’ayant pas été au rendez-vous, ils revinrent tous deux en Suisse.

La troisième tentative sera la bonne

Tentant sa chance une troisième fois, Gottlieb Duttweiler eut un coup de génie: profitant de sa grande expérience commerciale, il créa une organisation de vente inédite qui se passait de tout intermédiaire. Son but était de lancer un pont entre les producteurs et les consommateurs. Cette idée de base présida à la fondation de Migros SA, le 15.8.1925.

Gottlieb Duttweiler fit l’acquisition de cinq camions Ford T, les transforma en magasins mobiles et les garnit de denrées de base: café, riz, sucre, pâtes, graisse de coco et savon. Migros proposait alors ces produits jusqu’à 40% moins cher que la concurrence.

Les ménagères comme alliées

L’idée de départ fut immédiatement couronnée de succès et un premier magasin Migros vit le jour en 1926. Dans les années qui suivirent, cette entreprise en plein essor se heurta à la forte résistance de propriétaires de magasins établis, d’associations professionnelles et de partis politiques. Tous s’opposaient au fait que Migros était en passe de révolutionner le commerce de détail suisse par sa simplicité, sa qualité et ses prix avantageux.

Les meilleurs alliées de Gottlieb Duttweiler étaient les ménagères qui avaient immédiatement compris les avantages de faire les courses à Migros. Gottlieb Duttweiler surmonta les entraves par des innovations supplémentaires. Face au boycott des fournisseurs, il mit sur pied sa propre industrie dès 1928.

Plus qu’un simple détaillant

Migros a toujours représenté bien plus qu’un détaillant prospère car l’idée prédominante de Gottlieb Duttweiler était que l’entreprise s’implique pour le bien commun et que son succès bénéficie à tous. Lorsqu’il a transformé sa Migros prospère en une coopérative, en 1940, il a tout simplement offert son entreprise à la population suisse. Avec des institutions telles que le Pour-cent culturel et l'Ecole-club, il a rendu la culture et la formation également accessibles aux couches sociales les plus pauvres.

Gottlieb Duttweiler avait pour habitude de dire: «Dans le monde moderne, le succès appartiendra à ceux qui sauront construire un univers d’idées autour de leur entreprise.» Cette maxime, qu’il a su imposer, est toujours d’actualité.

En savoir plus