Navigation

Migros - M comme Meilleur.

26.03.2019 - Communiqués de presse Le Groupe Migros augmente ses parts de marché et améliore son résultat opérationnel

Zurich - Le Groupe Migros jette un regard rétrospectif sur une année 2018 mouvementée. Il a continué d’accroître sa part de marché dans le commerce de détail tout en développant son rôle de leader sur le marché suisse du e-commerce. Le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 1,4% à 28,5 mia. CHF et le résultat opérationnel a augmenté de 7,8% à 651 mio. CHF par rapport à l’année précédente. Le Groupe emploie au total 106’622 personnes et a accru en 2017 ses effectifs de 155 postes rien qu’en Suisse. Migros a renforcé ses efforts pour protéger l’environnement, le climat, le bien-être animal et pour oeuvrer contre la hausse des coûts de la santé. Elle doublera la vente en vrac pour les fruits et légumes Bio pendant l’année en cours dans un souci de réduire la consommation des emballages en plastique.

Migros gagne toujours plus de clients. A raison de 2'215’194 coopératrices et coopérateurs enregistrés en 2018, le nombre des propriétaires de Migros a atteint un nouveau record. «Cela prouve qu’en dépit des changements nécessaires, nous sommes sur la bonne voie», a déclaré mardi Fabrice Zumbrunnen lors de la conférence des médias qui présentait le bilan annuel de la Fédération des coopératives Migros (FCM). Avec une légère amélioration du résultat opérationnel, le Groupe Migros tient le cap, mais n’est pas encore au niveau qu’il aimerait atteindre, a poursuivi le président de la direction générale. «Nous devons y travailler avec engagement et nous concentrer encore davantage sur l’expérience d’achat pour les clients en ligne ainsi que pour la clientèle des supermarchés et des marchés spécialisés. Nous améliorons actuellement notre capacité de performance et continuerons d’en répercuter les avantages sur nos clientes et nos clients sous forme de prix équitables et un niveau de qualité élevé», a ajouté Fabrice Zumbrunnen.

Croissance tant dans le e-commerce que dans le commerce de détail régional
Le Groupe Migros ne cesse d’investir dans l’économie. En 2018, il a procédé à des investissements de plus de 1,5 mia. CHF, notamment dans des surfaces de vente supplémentaires modernes ainsi que dans les affaires en ligne. Grâce à la demande croissante des clients, le chiffre d’affaires du commerce de détail par le canal des coopératives a progressé de 2,5% à 16,9 mia. CHF. Avec 26 nouvelles ouvertures de magasins en 2018 (727 au total), Migros s’est rapprochée de sa clientèle durant l’exercice écoulé. Au cours de cette période, la part de marché du Groupe Migros au chiffre d’affaires du commerce de détail a progressé de 21,8 à 22,1%.

Grâce à l’augmentation du chiffre d’affaires de 6,9% à 2,1 mia. CHF, Migros a affirmé son rôle de leader sur le marché suisse du e-commerce. Le chiffre d’affaires en ligne du Groupe dans le commerce de détail (1,9 mia. CHF) a en effet plus que doublé depuis 2014. «L’exemple de Digitec Galaxus en tant que place de marché interactive montre bien qu’en ligne également, Migros est un lieu de rencontre attrayant», a relevé Fabrice Zumbrunnen. Migros entend affirmer et poursuivre le développement de ce leadership sur le marché. «Nous resterons présents dans le commerce stationnaire tout en offrant à nos clients un service personnalisé. Nos offres stationnaires et nos offres numériques mises en réseau sont très bien accueillies», a déclaré Fabrice Zumbrunnen. Et de fait, les clients utilisent deux fois plus fréquemment qu’en 2017 PickMup, le service de retrait pratique et gratuit de Migros.

Migros emploie davantage de personnes et prolonge la Convention collective de travail jusqu’en 2022
«Lorsque nous parlons de chiffres, nous oublions souvent notre capital le plus important: nos collaboratrices et nos collaborateurs. J’aimerais les remercier tout particulièrement à cette occasion. En tant que porteurs de sympathie, ils donnent chaque jour le meilleur d’eux-mêmes pour notre clientèle», a poursuivi Fabrice Zumbrunnen. A fin 2018, en tant que plus gros employeur de Suisse, Migros occupait 89’671 collaboratrices et collaborateurs dans notre pays (+155), et son effectif total dans le monde entier s’élevait à 106‘622 personnes (+1’166). Grâce à la prolongation de la Convention collective nationale de travail (CCNT) jusqu’en 2022, Migros peut continuer d’offrir des conditions de travail attrayantes supérieures à la moyenne.

La vente des produits Bio progresse de 11 pour cent
Migros entend progresser sur la voie de la croissance avec ses produits régionaux de culture et de fabrication durables, toujours plus prisés par sa clientèle. Avec un chiffre d’affaires de 4,2 mia. CHF, elle a accru de 5,3% le chiffre d’affaires de ses articles bénéficiant de labels de qualité régionaux et durables ainsi que du label de santé «aha!». Les clients ont acheté pour environ un milliard CHF des produits du label régional «De la région. Pour la région.» (+3,5%). Les produits «Terra Suisse» et l’assortiment Bio de Migros ont représenté près de la moitié de son chiffre d’affaires réalisé avec des labels durables. La demande des produits Bio a, quant à elle, augmenté de 11%. Migros ne cessera d’étendre à l’avenir ses offres de produits régionaux, sains et durables.

Moins de plastique: Migros double la vente en vrac pour les fruits et légumes Bio
Lancé en 2012, le programme de développement durable de Migros – «Génération M» – comprend à ce jour 67 promesses contraignantes; fin 2018, 44 d’entre elles étaient déjà remplies. Dans le domaine du climat, le Groupe Migros est parvenu, malgré la croissance, à réduire avec succès sa consommation d’énergie (-2,4%) ainsi que les émissions de gaz à effet de serre (-2,8%) grâce à sa stratégie systématique de protection du climat et d’économies d’énergie. Depuis 2018, Migros compense les émissions de CO2 générées par tous les transports de marchandises effectués par avion pour le commerce de détail. En faisant appel à un fonds spécial dédié au climat, elle soutient des projets de protection du climat tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Le volume des transports par rail a une nouvelle fois connu une augmentation de 3%, étant précisé que Migros est le leader des transports ferroviaires en Suisse.

Migros travaille aussi intensivement à la réduction du volume des matières plastiques, elle a réussi à en économiser 270 tonnes en optimisant, par exemple, ses emballages. Fidèle à sa devise «éviter – réduire – recycler», elle met tout en oeuvre, à l’échelle de l’ensemble du Groupe, pour abaisser de manière systématique la quantité d’emballages en utilisant de manière accrue des matériaux de recyclage et en améliorant leur réutilisation. Fabrice Zumbrunnen a annoncé que pendant l’année en cours, Migros doublera la vente en vrac des fruits et légumes Bio.

Dans le respect du bien-être animal, Migros sera, à partir de 2020, le premier détaillant de Suisse à vendre exclusivement des oeufs issus de l’élevage en plein air respectueux des animaux.

Engagement global dans le domaine de la santé
La croissance du secteur de la santé de Migros se poursuit. «Nous nous engagerons de manière accrue et globale en proposant des offres qui vont de la prévention à la réhabilitation en passant par des prestations de cabinets médicaux», a déclaré Fabrice Zumbrunnen. La croissance de l’offre médicale de Medbase et des offres de fitness montre qu’il existe chez les gens d’importants besoins de disposer de prestations et de produits à des prix abordables dans le domaine de la santé. L’offre médicale et thérapeutique complète de Medbase/santémed a permis de réaliser une hausse du chiffre d’affaires de 7,9% à 150 mio. CHF. Migros a étendu son offre dans le domaine du fitness et du wellness, passant de neuf à 130 sites d’implantation au total.

Augmentation du résultat opérationnel, léger recul du bénéfice du Groupe
Lors de la conférence des médias, Jörg Zulauf, chef du Département des finances, a présenté un aperçu détaillé des résultats de l’exercice écoulé. Le Groupe Migros a pu accroître son chiffre d’affaires de 382 mio. à 28,5 mia. CHF (+1.4%) en 2018. Le résultat opérationnel (EBIT) s’est amélioré de 7,8% à 651 mio. CHF (2017: 603 mio.) par rapport à 2017. A 2,3%, la marge EBIT reste à un bas niveau, ce qui reflète la pression durable qui s’exerce sur les marges. Le bénéfice du Groupe a enregistré un léger recul de 475 mio. CHF (-5,5%) à cause, entre autres, des corrections de valeur de 90 mio. CHF qui se sont avérées nécessaires chez Globus. A raison de 18,4 mia. CHF, le Groupe Migros a pu renforcer de 504 mio. CHF sa base de capitaux propres. «Migros croît de manière organique et continue de disposer d’une très forte base de capitaux propres», a déclaré Jörg Zulauf.

Migros reste axée sur ses valeurs sociétales malgré les changements
Ce solide fondement constitue la base qui permet à Migros de ne cesser d’investir dans de nouvelles affaires innovantes ainsi que dans le bien commun grâce à une institution unique au monde dite le Pour-cent culturel. Par le biais de ce dernier, Migros a encouragé à titre volontaire en 2018 des projets pour la culture, la société, la formation, les loisirs et l’économie, à raison de 120 moi. CHF. A titre complémentaire, elle a apporté son appui au fonds de soutien «Engagement» de Migros afin de soutenir 60 projets dans les domaines de la culture, du développement durable, de l’économie et du sport à raison de 16,5 mio. CHF. «À l’avenir également, l’engagement sociétal continuera d’être la caractéristique unique en son genre de Migros, même s’il y a de nombreux changements sur le marché et que Migros bouge également», a conclu Fabrice Zumbrunnen.

Vous trouverez des informations plus détaillées sur la marche des affaires et l’engagement de Migros dans le rapport d’activité en ligne 2018 sous https://report.migros.ch/2018/fr.