Navigation

Migros - M comme Meilleur.

01.02.2019 - Communiqués de presse Deux candidates se présentent à l’élection pour la présidence de l’administration Migros

Zurich - Lors de l’assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros (FCM), deux candidates, Jeannine Pilloud et Ursula Nold, se présenteront à l’élection au poste de présidente de l’administration Migros. À l’issue d’un processus de sélection rigoureux, le comité d’évaluation paritaire de la FCM soutient la candidature de Jeannine Pilloud à la succession du président sortant, Andrea Broggini.

L’assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros (FCM) élira la nouvelle présidence de l’administration Migros le 23 mars 2019. La procédure d’évaluation s’est achevée vendredi. Deux candidates qualifiées se présentent pour succéder à l’actuel président, Andrea Broggini.

Depuis le début 2018, Jeannine Pilloud est à la fois Déléguée des CFF, pour le développement de la branche dans les transports publics de Suisse, et membre de plusieurs conseils d’administration. Auparavant, de 2011 à 2017, elle a occupé le poste de Responsable de la division Voyageurs et été membre de la Direction du groupe aux CFF.

Depuis 2005, Ursula Nold est professeure et responsable de l’offre à la Haute école pédagogique de Berne, dans l’Institut de formation professionnelle et de formation aux médias, domaine de la formation des cadres et du développement de système. Depuis 2008, elle est présidente de l’assemblée des délégués de la FCM.

Le comité d’évaluation paritaire, l’administration ainsi que le bureau de l’assemblée des délégués recommandent la candidate Jeannine Pilloud aux délégués de la FCM. 

À propos de la procédure d’évaluation
L’automne dernier, Andrea Broggini, président de l’administration Migros en poste depuis 2012, a annoncé qu’il démissionnerait de ses fonctions au second semestre 2019. Les personnes intéressées pouvaient présenter leur candidature au comité d’évaluation, composé de trois membres de l’administration et de trois membres du bureau de l’assemblée des délégués, jusqu’à la fin 2018. Le comité d’évaluation a examiné en détail les dossiers des candidats et s’est longuement entretenu avec ces derniers, afin de pouvoir soumettre une recommandation de vote à l’assemblée des délégués. C’est elle qui tranchera.

Remarque à l’attention des rédactions:
Nous informerons les médias sur l’élection à la présidence, aussitôt après l’assemblée des délégués, le samedi 23 mars 2019.