Navigation

Migros - M comme Meilleur.

La durabilité:

nous ne faisons pas qu’en parler, nous agissons. En savoir plus!

19.01.2021 - Communiqués de presse Groupe Migros: hausse du chiffre d’affaires pour l’exercice 2020

Zurich - Durant un exercice 2020 pourtant difficile, le groupe Migros a réussi à enregistrer une nouvelle hausse de son chiffre d’affaires malgré des replis marqués, notamment dans le domaine des voyages et de la restauration. À cet égard, la focalisation sur le coeur de métier et l’extension de l’offre en ligne ont joué un rôle stratégique essentiel. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe Migros a progressé de 4% à 29.822 milliards de francs. Le chiffre d’affaires du commerce de détail (sans les désinvestissements) a augmenté de 7,2% pour atteindre 24.191 milliards de francs. L’extension accélérée des boutiques en ligne a permis à Migros de répondre rapidement à de nouveaux besoins de la clientèle. Globalement, le chiffre d’affaires en ligne du groupe Migros a augmenté de 31,0% pour atteindre 3 milliards de francs, contribuant pour la première fois à plus de 10% du chiffre d’affaires total.

Plusieurs facteurs extraordinaires ont marqué l’exercice 2020 du groupe Migros. En raison de la pandémie de coronavirus, le groupe a été confronté à une hausse de la demande dans le commerce stationnaire et électronique. En même temps, des domaines d’activité comme les voyages, la restauration ainsi que les offres de fitness et de loisirs ont essuyé de lourdes pertes. Dans ce contexte, l’assainissement du portefeuille d’entreprises entamé les années précédentes a joué un rôle stratégique essentiel, tout comme la focalisation sur le coeur de métier et l’extension contrainte de l’offre en ligne. L’assainissement du portefeuille des entreprises a été rigoureusement appliqué avec la vente de la chaîne de grands magasins Globus (au début de l’année) et la vente de Saviva, fournisseur en gros dans la restauration (à la fin de l’année).

«Migros s’en est bien sortie en cette année particulièrement difficile, déclare Fabrice Zumbrunnen, président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros. Elle a joué un rôle fondamental dans l’approvisionnement de la population suisse, en ces temps pénibles pour beaucoup. Cela, nous le devons à l’engagement extraordinaire de nos collaboratrices et de nos collaborateurs à l’échelle du groupe Migros. Ils ont travaillé sans relâche et se sont engagés pour les clientes et les clients.»

La part des ventes en ligne dépasse pour la première fois 10%
Le chiffre d’affaires du groupe Migros a augmenté de 4,0% en 2020, se hissant à 29.822 milliards de francs. Le chiffre d’affaires du commerce de détail de toutes les entreprises Migros qui livrent les consommateurs finaux a progressé de 2,6% à 24.376 milliards de francs. Corrigé des ventes de Globus et de Depot, le chiffre d’affaires du commerce de détail s’inscrit à 24.191 milliards de francs, ce qui correspond à une croissance de 7,2% par rapport à l’année précédente.

Dans le domaine de l’e-commerce, Migros a su conforter sa dominance sur le marché. Le chiffre d’affaires total des activités en ligne, tous domaines du groupe Migros confondus, a augmenté de 31,0% à 2.995 milliards de francs. Cette hausse a été en grande partie alimentée par Digitec Galaxus, avec une croissance remarquable de 56,4% en Suisse, à 1.699 milliard de francs, ou encore par la forte évolution du supermarché «Migros Online» (+40,0% à 266 millions de francs).

Le commerce de détail des coopératives en croissance

Supermarchés et hypermarchés
Les dix coopératives ont atteint un chiffre d’affaires de 14.850 milliards de francs (+3,0%) en Suisse. La chaîne de supermarché Tegut a joué en faveur de la croissance à l’étranger, qui a atteint 9,6%, avec un résultat de 1.499 milliard de francs. En Suisse à l’inverse, la restauration a essuyé un recul du chiffre d’affaires de 41,7% à 390 millions de francs. Pour leur part, les supermarchés et les hypermarchés ont enregistré une croissance nette, réalisant un chiffre d’affaires de 12.455 milliards de francs (+7,4%) en Suisse. La pandémie de coronavirus a transformé le comportement d’achat de nombreux consommateurs et consommatrices. Ils ont passé davantage de temps à la maison et ont fait leurs achats plutôt dans les magasins de proximité, qui ont enregistré une croissance à deux chiffres. Les paniers d’achat ont grossi mais la fréquence des achats a diminué. L’affluence des clients a en effet diminué à 321 millions d’achats (–8,9%).

La clientèle a surtout privilégié les produits régionaux et durables. Le chiffre d’affaires lié aux aliments biologiques a ainsi augmenté de 15,6%. En ce qui concerne les produits à valeur ajoutée écologique ou sociale, un chiffre d’affaires de 3.382 milliards de francs a été atteint, soit une croissance de 7,4%. Par ailleurs, Migros a baissé les prix en 2020. Depuis septembre 2020, 700 articles de supermarché sont devenus durablement moins chers.

Marchés spécialisés
Les marchés spécialisés Micasa, SportXX, melectronics, Do it + Garden et OBI ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 5,6% à 1.717 milliard de francs malgré le confinement du printemps. La croissance du canal en ligne, de 138,8%, a réussi à compenser la fermeture provisoire des magasins concernés. Le nombre de commandes en ligne a plus que doublé au fil de l’année, voire a été multiplié par dix pendant le confinement.

Migros Online (anciennement LeShop)
Une étape importante a été franchie début novembre 2020, avec le transfert du supermarché en ligne LeShop.ch vers «Migros Online». Migros Online a vu son chiffre d’affaires augmenter de 40,0% à 266 millions de francs et a livré 43,6% de commandes en plus par rapport à l’année 2019. Afin de pouvoir gérer la hausse des volumes, Migros Online a ouvert l’exploitation de dépôts supplémentaires. Outre le rebranding, Migros Online a ajouté 2000 articles à l’assortiment.

Avec l’extension des boutiques et des plateformes en ligne ainsi que l’ouverture de huit nouveaux Magasins Migros dans des localités et quartiers urbains auparavant inexploités, Migros s’est également rapprochée de sa clientèle en 2020. La surface de vente des super/hypermarchés, des marchés spécialisés et de la restauration a pour sa part reculé de 4,3% à 1 415 437 m2, tandis que la productivité des surfaces a progressé. Cela s’explique principalement par la fermeture des magasins du marchand de meubles Interio (–11 magasins) et par la vente du format de restauration Chickeria (–12 restaurants).

En raison de l'évolution positive du commerce de détail coopératif, Migros a décidé de continuer à verser aux collaborateurs et collaboratrices concernés de ce secteur une compensation couvrant la différence par rapport à l'indemnité de chômage partiel de 80% prévue par la loi. Grâce à cette prestation volontaire de Migros, les collaborateurs concernés continueront à recevoir 100% de leur salaire régulier pendant la période de fermeture, comme ça a été le cas en 2020.

Département Commerce: hausse du chiffre d’affaires sans les désinvestissements d’environ 14%
Sans la vente de Globus et de Depot, le département Commerce a vu son chiffre d’affaires augmenter de 13,8% à 7.550 milliards de francs (–1,3% sans les corrections). En plus de la forte croissance de Digitec Galaxus, Denner a connu une évolution particulièrement positive, voyant son chiffre d’affaires atteindre 3.763 milliards de francs (+15,7%) malgré une concurrence très rude sur le marché des discounters. Le spécialiste du convenience Migrolino a connu une croissance convaincante tant dans les boutiques que dans le commerce de gros, réalisant un chiffre d’affaires de 716 millions de francs (+20,8%). En ce qui concerne Ex Libris, l’offensive en ligne appliquée ces dernières années a porté ses fruits: grâce à une croissance en ligne accélérée, Ex Libris a pu rattraper le retard en termes de chiffre d’affaires lié à la fermeture des magasins pendant le confinement. Son chiffre d’affaires a grimpé de 22,4% à 122 millions de francs. Frappé par la baisse des prix du carburant et le recul de la circulation des particuliers, Migrol a essuyé une baisse du chiffre d’affaires à 1.226 milliard de francs (–20,8%).

Migros Industrie: ses propres canaux compensent les pertes dans les affaires tierces
Ses entreprises industrielles font de Migros l’un des plus grands producteurs de marques propres, sans compter que son industrie approvisionne de nombreux clients tiers avec ses produits. En 2020, les répercussions de la pandémie se sont fait sentir dans les activités tierces. Toutefois, la forte croissance enregistrée dans le segment des livraisons a réussi à compenser les pertes. Il en est ressorti un bond du chiffre d’affaires de 1,8% à 5.979 milliards de francs.

Extension des soins de santé
Le groupe Medbase a poursuivi l’extension des domaines Médecine et Pharmacie. Il a par ailleurs accédé au secteur d’activité de la médecine dentaire avec le rachat de zahnarztzentrum.ch à la mi-2020. Grâce aux acquisitions et à la croissance organique, le groupe Medbase a vu son chiffre d’affaires total bondir de 69,3% à 382 millions de francs.

Groupe Hotelplan: résultat le plus sombre de son histoire
Frappé par de fortes restrictions, le secteur d’activité stratégique des voyages a enregistré le résultat annuel le plus sombre de son histoire. Des dizaines de milliers de rapatriements de clients, annulations de voyage et changements de vol ont dû être organisés. Le voyagiste a réalisé un chiffre d’affaires net de 732 millions de francs (-38,4%). Sur une base comparable, c’est-à-dire en tenant compte du rachat de l’entreprise vtours en 2019, le recul du chiffre d’affaires s’inscrit à –57%. Le groupe Hotelplan publiera ses résultats annuels détaillés le 2 février 2021.

Banque Migros
La Banque Migros publiera ses résultats annuels détaillés le 21 janvier 2021.

 

La conférence des médias sur le bilan de la Fédération des coopératives Migros (FCM) se tiendra le mardi 30 mars 2021 à Zurich. Une invitation suivra.