Navigation

Migros - M comme Meilleur.

La durabilité:

nous ne faisons pas qu’en parler, nous agissons. En savoir plus!

13.01.2022 - Communiqués de presse En 2022, Migros atteint la neutralité carbone

Zurich - « Réduire le plus possible, compenser le reste » — voici l’essence des objectifs climatiques adoptés par le groupe Migros pour l’horizon 2050. D’ici 2030, le groupe entier réduira de plus de deux tiers les émissions de gaz à effet de serre liées son exploitation, avec pour objectif le zéro net. Au niveau de l’exploitation, le commerce de détail des coopératives est déjà climatiquement neutre dès janvier 2022.

D’ici à 2030, Migros va pouvoir réduire de 80% les émissions de gaz à effet de serre liées à l’exploitation (scopes 1 et 2) de son commerce de détail. Ceci sera rendu possible grâce à trois mesures principales: 100% d’énergie renouvelables, une logistique propulsée à l’électricité ou à l’hydrogène, et des installations frigorifiques économes en énergie dans les magasins. Jusque-là les émissions restantes sont compensées par des projets liés à la protection de l’environnement, dans la chaîne d’approvisionnement. Résultat: sur le plan de l’exploitation, le commerce de détail Migros est déjà climatiquement neutre.

«Insetting» est le nom d’un programme mené par Migros en coopération avec la Fondation myclimate. Il s’agit d’une expérience inédite: Migros n’achète pas de certificats de CO2, mais compense ses émissions grâce à des projets de développement durable innovants agissant directement dans la chaîne d’approvisionnement Migros. À titre d’exemple, Migros forme 1000 familles paysannes en Thaïlande à une méthode de culture du riz plus respectueuse du climat. En effet, dans la culture humide traditionnelle, la rizière est inondée en permanence, ce qui libère du méthane, gaz nuisible à l’environnement. Plus de 10% des émissions mondiales de méthane sont ainsi imputables à la culture du riz. Cette nouvelle méthode permet de réduire les émissions ce gaz à effet de serre jusqu’à 60%.

Un tiers d’émissions en moins dans la chaîne d’approvisionnement
La culture et la fabrication des produits (scope 3) sont les principales sources d’émissions de gaz à effet de serre au sein de Migros. Nos objectifs ne sont donc réalisables qu’en étroite collaboration avec les fournisseurs. Dans le cadre des objectifs de Migros, plus de deux tiers des fournisseurs fixent leur propre agenda de réduction d’ici à 2026. En même temps, Migros mise sur des mesures de réduction directes. Il s’agit notamment de promouvoir l’utilisation du biogaz ou une alimentation des animaux de rente plus économe en énergie. Au total, cela permettra de réduire de près de 30% les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030, et ce tout le long de la chaîne d’approvisionnement Migros.

Le groupe Migros poursuit l’objectif de 1,5 °C
Toutes les entreprises du groupe Migros ont fixé des objectifs intermédiaires correspondants pour 2030, afin d’atteindre un bilan net nul d'ici 2050. Cela signifie qu’au-delà de 2050, plus aucun gaz à effet de serre ne sera émis par Migros. Ces objectifs ont été approuvés dans le cadre d’un programme reconnu: la «Science Based Targets Initiative SBTi». Le groupe Migros est ainsi compatible avec l’accord de Paris sur le climat et s’engage pour une limitation du réchauffement de la planète à 1,5 °C. « Nous avons énormément de pain sur la planche, car le zéro net est un objectif très ambitieux », déclare Fabrice Zumbrunnen, président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros. « Nous prenons le réchauffement climatique très au sérieux et estimons qu’il est de notre devoir de contribuer concrètement à sa lutte. » Chaque année, Migros publie un rapport vérifiant l’avancement de ses objectifs climatiques.