Navigation

Migros - M comme Meilleur.

29.05.2017 - Communiqués de presse nationaux Prix du lait: Migros paie déjà les paysans 10% de plus que la moyenne des transformateurs de produits laitiers

Zurich - Migros s’oriente de manière conséquente selon le prix indicatif du lait suisse et paie même en moyenne un prix 10% plus élevé que le prix moyen publié tous les mois par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG).

Migros entretient un partenariat équitable avec les paysans suisses et donc également avec ses producteurs de lait. C’est pourquoi il est évident pour Migros de respecter les accords de l’Interprofession du lait. Le groupe démontre ses liens avec l’agriculture suisse non seulement par des contrats à long terme, mais également par le fait que son transformateur de produits laitiers, Estavayer Lait SA (ELSA), paie un prix plus élevé que la moyenne pour son lait. Depuis le début de l’année 2016, le prix payé par ELSA est en moyenne 5.7 centimes plus élevé (10% de plus) que celui payé par la moyenne des autres transformateurs de produits laitiers. La base pour le prix moyen du lait de centrale est le bulletin du marché du lait de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), publié chaque mois. Le journal spécialisé «Schweizer Bauer» écrit à ce propos dans son dernier numéro que Migros est le seul grand transformateur laitier à respecter le prix indicatif de 65 centimes/kg.

«Dans ce contexte, l’appel au boycott de certains paysans est absurde et ne vise absolument pas la bonne entreprise. Heureusement, cet appel n’est pas représentatif de la majorité des paysans suisses, car beaucoup de producteurs de lait et de représentants de la branche nous ont contactés et se sont distancés de cette action», a déclaré Matthew Robin, directeur de ELSA. Selon Matthew Robin, «le problème n’est pas le prix indicatif, mais le fait que beaucoup de transformateurs ne paient tout simplement pas ce prix ou prélèvent des déductions injustifiées». «Nous sommes heureux que d’autres de la branche suivent l’exemple de Migros et décident également de payer un prix du lait plus élevé à l’avenir.»

Faits:

  • Depuis le début de l’année 2016, Migros paie, par le biais de son transformateur laitier ELSA, en moyenne 5.7 centimes (10%) de plus que les autres transformateurs de lait de centrale. La base du calcul du prix moyen du lait sont les chiffres publiés tous les mois par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG).
  • Migros mise totalement sur les produits laitiers suisses. ELSA transforme uniquement du lait suisse.
  • La consommation de lait est en baisse. Depuis l’an 2000, la consommation de lait par habitant est passée de 86 kg à 59 kg par an.