Navigation

Migros - M comme Meilleur.

13.01.2017 - Communiqués de presse nationaux En 2016, le groupe Migros affiche une belle croissance

Zurich - Le groupe Migros a enregistré une croissance de Fr. 274 mio (+1,0%) en 2016, réalisant un chiffre d’affaires total de Fr. 27,7 mia. En données corrigées du renchérissement négatif (-0,9% en moyenne pour Migros), le chiffre d’affaires de détail a progressé de 2,2% à Fr. 23,3 mia, en valeur nominale. Grâce à une fréquentation en légère hausse, les dix coopératives ont atteint un chiffre d’affaires de Fr. 15,6 mia, soit une croissance de 0,1%. La baisse des prix sur les assortiments Migros s’est établie à -0,5% en Suisse. Après correction du renchérissement négatif, la croissance réelle s’est élevée à 0,3% dans les dix coopératives Migros.

cegr-migros-logo.jpg

«L’an dernier, la baisse des prix, le tourisme d’achat qui ne faiblit pas et les évènements géopolitiques négatifs, qui ont surtout affecté le secteur des voyages, ont continué d’influencer l’évolution des chiffres d’affaires. Vu sous cet angle, nous pouvons être satisfaits des chiffres d’affaires réalisés. Il est particulièrement réjouissant de constater que les produits durables et régionaux, qui ont permis de réaliser quelque Fr. 3,8 mia de chiffre d’affaires, ont encore gagné en popularité. L’assortiment Alnatura a même doublé son chiffre d’affaires. Un autre objectif stratégique important a été atteint: une croissance de plus de 20% dans le commerce en ligne. Migros reste donc le leader incontesté sur le marché, tant pour les produits à valeur ajoutée sociale et écologique que dans le commerce en ligne», se réjouit Herbert Bolliger, Président de la Direction générale de la Fédération des coopératives Migros.

Chiffre d’affaires de détail

Le chiffre d’affaires de détail en Suisse et à l’étranger (hors TVA) s’est monté, en valeur nominale, à Fr. 23,278 mia (année précédente: Fr. 22,996 mia), soit une augmentation de 1,2%. Le renchérissement moyen à Migros s’est établi à -0,9%. L’effet du renchérissement négatif sur le chiffre d’affaires de détail se monte à environ Fr. -217 mio. Après correction de ce renchérissement négatif, la croissance s’établit à +2,2%.

Le chiffre d’affaires de détail hors TVA se décompose comme suit: coopératives en Suisse et à l’étranger Fr. 15,634 mia (+0,1%), Denner Fr. 2,960 mia (+2,0%), Globus avec Schild Fr. 879 mio (-5,4%), Interio Fr. 168 mio (-7,6%), Depot Fr. 502 mio (+10,1%), Migrolino Fr. 431 mio (+12,9%), groupe Office World (Owiba) Fr. 178 mio (-0,6%), Migrol Fr. 1,294 mia (-4,8%), Ex Libris Fr. 112 mio (-7,3%), LeShop.ch Fr. 182 mio (+3,5%), Digitec Galaxus Fr. 704 mio (+41,1%) (intégration totale depuis le 1.4.2015) et autres entreprises.

Le chiffre d’affaires de détail à l’étranger englobe celui de Migros France, du groupe Tegut, du groupe Gries Deco Allemagne et Autriche, ainsi que celui de Probikeshop. Par rapport à l’année précédente, la croissance en euros est de 3,9%. En francs suisses, les ventes nominales ont progressé de Fr. 108 mio à Fr. 1,780 mia (+6,4%).

Commerce de détail par le canal des coopératives

Le chiffre d’affaires net des coopératives, étranger compris, a augmenté de Fr. 21 mio à Fr. 15,634 mia en valeur nominale (+0,1%). À l’étranger, le chiffre d’affaires de Migros France enregistre une hausse de +1,5% à Fr. 130 mio, celui de Tegut progresse de 4,0% à Fr. 1,085 mia.

Hausse des chiffres d’affaires dans un contexte économique difficile

En Suisse, les grandes et petites enseignes Migros ont réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de Fr. 11,689 mia, soit une hausse de 0,2% par rapport à l’année précédente, malgré une conjoncture difficile et la vigueur persistante du franc. Avec un renchérissement négatif moyen de -0,3%, cela correspond à une croissance réelle de 0,5% dans les dix coopératives Migros. La fréquentation évolue elle aussi favorablement, progressant de 0,3% avec 344,8 mio de tickets de caisse.

Les marchés spécialisés Micasa, SportXX, Melectronics, Do it + Garden et OBI ont réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de Fr. 1,602 mia (-1,2%). En données corrigées du renchérissement qui reste négatif à -3,6%, les cinq marchés spécialisés ont globalement progressé de 2,4% en chiffres réels.

Importance croissante du commerce en ligne et du transcanal

Le chiffre d’affaires des boutiques en ligne des marchés spécialisés poursuit son évolution positive. En 2016, elles ont enregistré une croissance de 17,4%. Après le lancement réussi de PickMup, le service de retrait du groupe Migros pour les commandes passées en ligne, le réseau de points de retraits a été étendu à 305 sites. Ainsi, 90% de la population suisse peut rejoindre un site PickMup en moins de 15 minutes en voiture. Depuis son lancement, en 2014, l’app Migros – l’assistant numérique à l’achat de Migros – compte désormais plus de deux millions d’utilisateurs.

La demande en produits régionaux et durables ne faiblit pas

En 2016, la demande en produits régionaux et durables ainsi qu’en assortiments pour personnes allergiques a encore augmenté. L’assortiment «De la région.» reste très prisé, affichant un chiffre d’affaires de plus de Fr. 920 mio. Les produits à valeur ajoutée écologique ou sociale ont totalisé un chiffre d’affaires de Fr. 2,854 mia (+6,6%); se sont particulièrement distingués les produits de la marque Alnatura, qui ont doublé leurs ventes, et les assortiments de poisson MSC et ASC, qui affichent une croissance de 16,1% resp. 28,4% par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires des produits portant le label de qualité aha!, particulièrement destinés aux clients présentant des allergies et des intolérances, a quant à lui augmenté de 22,2%.

Les innovations réussies: des atouts uniques

  • Migros tient sa promesse: depuis septembre 2016, elle est la première enseigne de distribution suisse à proposer un assortiment de poissons et de fruits de mer 100% durable.
  • Dans le cadre d’un projet pilote novateur mené en collaboration avec le WWF, elle a pu accroître nettement la durabilité de l’assortiment de bananes. Cette coopération garantit une amélioration continue d’un grand nombre de critères écologiques et sociaux; elle poursuit notamment des objectifs dans le domaine de la lutte contre le changement climatique, de la biodiversité et de la protection de la santé des travailleurs.
  • Pour répondre aux exigences actuelles des consommateurs en matière de praticité, Migros propose dans certains magasins un assortiment ultrafrais d’articles destinés à la consommation immédiate, «Migros Daily».
  • Le Welle 7 ouvert à la gare de Berne est un nouveau concept de centre urbain qui constitue un nouveau point d’attraction dans la capitale avec un espace de travail innovant, l’Ecole-club la plus moderne de Suisse ainsi qu’un large éventail de boutiques, Take Away, services et restaurants.

Nombreuses ouvertures et transformations

De nouveaux supermarchés ont ouvert leurs portes dans pas moins de 18 localités ou quartiers supplémentaires, témoignant de l’investissement de Migros dans le commerce de proximité. Dans le domaine de la restauration rapide, 2016 a vu l’ouverture de six Chickeria, deux Take Away et deux Kaimug (restauration thaï à emporter). Fin 2016, le réseau de points de vente de Migros comptait ainsi 685 sites au total, soit 26 de plus que l’année précédente. De même, de grandes transformations ont été entreprises. Le Center Neumarkt à Zurich-Altstetten a par exemple rouvert ses portes après une rénovation intégrale, tout comme, par exemple en Suisse romande, le MM du Closelet dans le quartier de la gare à Lausanne. Au total, la surface de vente des supermarchés, des marchés spécialisés et des établissements de restauration a augmenté de 19 821 m2 (+1,4%).

Chiffre d’affaires du secteur Gastronomie en léger recul

Par rapport à l’année précédente, le secteur de la restauration Migros enregistre une baisse globale de 0,3% de son chiffre d’affaires, qui s’établit à Fr. 682,1 mio. Le chiffre d’affaires des Restaurants Migros a reculé (-1,7%), tout comme celui des Take Away Migros (-5,6%). En revanche, de nouveaux formats de restauration ont connu une évolution très satisfaisante, notamment Chickeria (+123,5%), et les chiffres d’affaires dans la restauration collective ont nettement progressé (+16,8%).

Commerce

Denner: en 2016, le chiffre d’affaires de Denner a progressé de Fr. 58 mio (+2%) à Fr. 2,960 mia. L’entreprise compte actuellement 809 sites.

(voir communiqué de presse distinct de Denner du 16.1.2017)

Grands Magasins Globus avec Schild: les Grands Magasins Globus SA (Globus, Globus Hommes, Schild) ont réalisé un chiffre d’affaires net de Fr. 879 mio (-5,4% et -2,1% en données corrigées des variations de surface) (un communiqué de presse distinct de Globus suit).

Migrol: Les cours du pétrole brut, toujours en forte baisse, le recul des ventes de carburant dans les régions frontalières en raison du franc fort ainsi que la douceur de l’hiver 2015/16 ont eu un impact négatif sur le chiffre d’affaires, qui a diminué de 4,8% à Fr. 1,294 mia.

Migrolino: le chiffre d’affaires a progressé de Fr. 49 mio à Fr. 431 mio (+12,9%). Fin 2016, Migrolino comptait 307 shops au total, dont 59 sites «stand-alone» et 248 intégrés à une station-service.

Depot: la chaîne Depot (Gries Deco Company à l’étranger et en Suisse) a réalisé un chiffre d’affaires de EUR 461 mio, en progression de +7,5% par rapport à l’année précédente. En francs suisses, le chiffre d’affaires s’établit à Fr. 502 mio (+10,1% par rapport à l’année précédente).

Digitec Galaxus: en 2016, le magasin en ligne Digitec Galaxus a augmenté son chiffre d’affaires de 41,1% à Fr. 704 mio par rapport à l’année précédente. Il convient de noter que l’intégration totale de Digitec Galaxus a eu lieu le 1er avril 2015. En 2016, Digitec Galaxus s’est totalement retiré du secteur du commerce de gros. Sur le segment des clients privés et des entreprises, la société affiche sa plus forte croissance en 15 ans d’existence.

LeShop.ch: pour la quatrième année consécutive, LeShop.ch affiche une hausse de son chiffre d’affaires. En 2016, le plus gros supermarché en ligne de Suisse a vendu pour Fr. 182 mio de produits, soit une augmentation de Fr. 6 mio ou 3.5% par rapport à l’année précédente.
(voir communiqué de presse distinct de LeShop du 3.1.2017).

Probikeshop.fr: le leader du marché en ligne français des accessoires de vélo a fait progresser son chiffre d’affaires de 24,2% à Fr. 75 mio.

Commerce en ligne

Dans le domaine de l’e-commerce, Migros a encore conforté sa position incontestée de leader du marché. En valeur nominale, son chiffre d’affaire en ligne, Digitec Galaxus compris, a totalisé Fr. 1,946 mia (+21,6%).

Industrie

L’industrie Migros est parvenue à consolider sa position sur le marché, tant en Suisse qu’à l’étranger. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de Fr. 6,390 mia (année précédente: Fr. 6,255 mia), soit une augmentation de 2,2%. Son chiffre d’affaires englobe désormais Ondal France SARL, Gabriel Fleury SA et Idhéa SAS (un communiqué de presse distinct sera publié le 22.2.2017).

Groupe Hotelplan

Le domaine d’activité stratégique «Voyages» a fait face à un contexte géopolitique difficile pour certaines destinations. Globalement, le chiffre d’affaires net du groupe Hotelplan a diminué de 1,6% à Fr. 1,284 mia (année précédente: Fr. 1,305 mia). (le rapport annuel «Compass» du groupe Hotelplan sera publié le 1.2.2017).

Banque Migros

La Banque Migros a poursuivi le solide développement de son cœur de métier, dans un contexte économique difficile. Ses activités de placement progressent favorablement et seront encore développées en 2017. La Banque Migros présentera ses résultats annuels détaillés lors de la conférence de presse consacrée à son bilan, le mardi 17 janvier 2017 à Zurich.

 

La conférence des médias sur le bilan de la Fédération des coopératives Migros (FCM) se tiendra le mardi 28 mars 2017 à Zurich.