Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Migros réagit à la critique de l’Union suisse des paysans - 17.04.2009 Migros réagit à la critique de l’Union suisse des paysans

Zurich - Herbert Bolliger, président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros, a qualifié expressément de «pétrifiées» les structures du secteur agricole dans une interview donnée à un journal.

Ce faisant, il n’a nullement adressé de critiques aux paysans. Aussi, Migros est surprise que l’Union suisse des paysans (USP) ait interprété à tort comme un manque de respect à l’égard de la paysannerie les réserves émises à l’endroit de structures associatives coûteuses et lourdes. Migros et ses entreprises industrielles entretiennent avec les agriculteurs suisses un partenariat empreint de confiance et s’inscrivant dans la durée.
A coup d’investissements considérables en Suisse, Migros et ses industries garantissent l’écoulement des produits agricoles indigènes et, par voie de conséquence aussi, le maintien de postes de travail.
Il va de soi que Migros est prête au dialogue. Elle n’a aucune objection à ce que la rencontre déjà convenue avec l’USP soit avancée.