Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Migros 2008: chiffre d’affaires record et troisième bénéfice le plus élevé de son histoire - 31.03.2009 Migros 2008: chiffre d’affaires record et troisième bénéfice le plus élevé de son histoire

Zurich - L’exercice 2008 du groupe Migros s’est caractérisé par une forte croissance de son chiffre d’affaires et par un excellent résultat opérationnel. Les recettes du groupe ont crû de 13,5% pour se fixer à 25,8 milliards de francs. Un score réjouissant que Migros doit à l’augmentation de 16,3% de ses ventes de détail, lesquelles ont atteint la somme de 21,6 milliards de francs. Le résultat opérationnel (EBIT) affiche quant à lui une hausse de 70 millions de francs ou +6,7%, cette heureuse évolution étant pour l’essentiel à mettre sur le compte du commerce de détail par le canal des coopératives et du commerce de marchandises. Quant au bénéfice du groupe, qui atteint 701 millions de francs, il est le troisième plus élevé de l’histoire de Migros. Les investissements se sont inscrits en hausse de 17,8% pour atteindre le montant record de 1,674 milliard de francs. Au cours des trois années à venir, Migros s’apprête à investir en Suisse pas moins de 5 milliards de francs supplémentaires. A la fin de l’exercice 2008, 84'096 personnes étaient occupées au service du groupe, dont 3'178 apprenants dans 40 professions différentes.

Une croissance des recettes supérieure à la moyenne

En 2008, le groupe Migros a enregistré une croissance de 13,5%, à savoir que son chiffre d’affaires s’est inscrit en hausse de 3,053 milliards de francs pour se fixer à 25,750 milliards de francs. Au niveau opérationnel, Migros a réussi à augmenter son résultat d’exploitation (EBIT) de 6,7% par rapport à l’exercice précédent pour passer à 1,113 milliard de francs. Quant au bénéfice du groupe, il s’élève à 701 millions de francs (-12,5%) malgré des conditions défavorables sur les marchés financiers. Les capitaux propres ont crû de 5,3%, à 12,258 milliards de francs. La part de ces derniers au total du bilan s’élève à 25,1% si l’on inclut la Banque Migros dans les comptes et à 56,1% sans cette dernière. Aussi, l’entreprise est fondamentalement saine s’agissant de son financement.

Effectif des collaborateurs

Effectif des collaborateursLe nombre des personnes occupées par les entreprises appartenant au groupe Migros a crû, en 2008, de 1,7% ou de 1'384 unités pour atteindre le total de 84'096 collaborateurs. L’augmentation est imputable avant tout au renforcement des effectifs au sein des coopératives, des entreprises de production et de commerce ainsi que de la Banque Migros.

Ventes de détail

Le chiffre d’affaires de détail (y compris à l’étranger) s’est inscrit en 2008 en hausse de 16,3% pour se fixer à 21,557 milliards de francs (2007: 18, 535 milliards de francs). Dans ce montant sont incluses les ventes de détail réalisées en Suisse et à l’étranger par les dix coopératives régionales ainsi que celles de Denner, des Grands Magasins Globus, d’Interio, d’Office World, d’Ex Libris, de LeShop, de Migrol et d’autres entreprises encore. Sans Migros Deutschland et Migros France, l’augmentation a atteint +17,1%.

Coopératives régionales: meilleure croissance enregistrée depuis des années

Dans un marché caractérisé par une concurrence très dure, les dix coopératives, y compris les cinq magasins exploités en France et en Allemagne, ont réalisé un chiffre d’affaires de 15,388 milliards de francs, un montant en hausse de 730 millions de francs par rapport à l’exercice précédent (+5,0%). La croissance enregistrée au niveau des supermarchés est particulièrement réjouissante, avec une augmentation moyenne de 5,7%. Les recettes nettes des super et hypermarchés additionnées à celles des marchés spécialisés ont représenté un total de 13,5 milliards de francs (+5,0%). Parmi les marchés spécialisés, SportXX a réalisé le meilleur score de croissance avec +6,2%. Dans le segment du meuble, on a pu observer une certaine frilosité de la clientèle. Le chiffre d’affaires de Micasa, avec un point de vente de moins, est inférieur de -4,5% à celui de 2007.
Les résultats particulièrement favorables des coopératives Migros Aar, Neuchâtel-Fribourg, Valais et Tessin sont dus pour beaucoup à la reprise de Carrefour par le principal concurrent de Migros. Cette dernière a réussi à attirer dans ses magasins de nombreux clients de Carrefour pour qui le facteur prix est important.

Renchérissement: en 2008, l’augmentation du prix de diverses matières premières et la hausse en deux étapes du prix du lait ont entraîné un renchérissement global de l’assortiment de 2%, tandis que la hausse du coût de la vie mesuré à l’échelon national s’est élevée à 2,4%. En sens inverse, les assortiments des marchés spécialisés Migros ont vu leurs prix baisser de 1,7% en moyenne.

Parts de marché: la part de marché du groupe Migros a franchi pour la première fois la barre des 20%, soit 20,5%. L’augmentation de 2,2 points de pourcentage enregistrée est due au premier chef à la forte croissance de 8,3% des ventes du groupe Denner. Dans le domaine du food, la part de marché a augmenté de 3,6 points de pourcentage (de 25,0 à 28,6%), tandis que dans le non food, l’augmentation ne dépasse pas 0,5 point de pourcentage (de 12,4 à 12,9%).

Produits sous labels: en 2008, Migros a vendu des produits sous des labels attestant une plus-value écologique et sociale pour un total de 1,256 milliard de francs (+10,8%). A l’exception de Max Havelaar, tous les labels enregistrent une forte croissance: Bio +10,7%; MSC +8%; TerraSuisse +14,5%; coton Bio +12,8% et FSC +2,5%. En revanche, Max Havelaar est en léger recul de -0,4%.

A la suite de la fusion des deux labels IP-Suisse et M7 au sein du nouveau label TerraSuisse, Migros a créé en 2008 un programme de label qui, par sa dimension globale, définit de nouveaux critères dans l’offre de marchandises issues de méthodes de production respectueuses de la durabilité.
Dans le domaine du poisson, Migros a décidé d’agir en faveur de la sauvegarde des espèces menacées et, dans cette perspective, a adhéré au WWF Seafood Group.

Assortiments: l’assortiment M-Budget, qui compte quelque 600 articles, a fait à nouveau l’objet de baisses de prix pour un total de 25 millions de francs en 2008. L’assortiment, qui offre la garantie du prix le plus bas du marché sur 400 articles, a généré un chiffre d’affaires de 776 millions de francs (+10%).

Sélection continue à faire l’objet d’un engouement croissant. Dans les magasins d’une certaine importance, l’assortiment a été à nouveau fortement élargi. Il compte désormais 350 articles. Le chiffre d’affaires a crû de 4,7% en 2008 pour atteindre 45,7 millions de francs.

Anna’s Best, la marque des produits convenience Migros, a généré, en termes de chiffre d’affaires, 259 millions de francs, soit une augmentation de +44%. L’assortiment «Fresh & Quick» a été intégré en 2008 à la gamme Anna’s Best.

La marque de programme «Actilife. Un supplément de santé» a pris une fois encore de nouvelles dimensions en 2008. Le chiffre d’affaires réalisé avec les 200 articles de la gamme a augmenté de 22% pour atteindre 60,7 millions de francs.

Réseau de distribution: le nombre des points de vente Migros en Suisse a augmenté de douze unités en 2008 pour atteindre le chiffre de 601 à la fin de l’année (2007: 589). Au nombre des principales ouvertures intervenues en 2008 figurent le centre commercial Berne Westside, le nouveau marché de la construction OBI à Abtwil (SG) ainsi que deux magasins Outdoor by SportXX. Melectronics a également inauguré deux nouveaux marchés spécialisés tandis que Do it + Garden a supprimé deux points de vente et Micasa un magasin.

Surfaces de vente: globalement, les surfaces de vente ont augmenté en Suisse au cours de l’exercice de 25'733 m2 (+2,1%) pour totaliser 1'251'115 m2. Grosso modo, les surfaces de vente supplémentaires se répartissent par moitié entre les deux canaux de distribution que sont d’une part les super et hypermarchés et d’autre part les marchés spécialisés.
Le rendement au m2, d’ores et déjà très élevé, a pu une fois encore être accru de 542 francs (+3,6%) pour atteindre 15'490 francs/m2. Quant au chiffre relatif aux marchés spécialisés, celui-ci dépasse légèrement le niveau enregistré durant l’exercice précédent, soit 4'333 francs/m2. Au total, le rendement pondéré au m2 s’est inscrit en hausse de 4,4%.

Restauration Migros: la restauration Migros est parvenue elle aussi à augmenter son chiffre d’affaires en 2008, lequel a crû de +3,2% à 680 millions de francs. Les nouveaux formats de restaurants Sessibon et Cha Cha ont été lancés avec succès. A noter à propos du second que Migros l’exploite en tant que franchisée. De nouveaux sites sont prévus pour ces deux catégories d’établissements. A fin 2008, Migros dénombrait un total de 193 restaurants (2007: 198).

Commerce de marchandises

Denner: Denner a bouclé un brillant exercice avec un chiffre d’affaires net de 2,696 milliards de francs. L’entreprise a enregistré une croissance de 8,3%, soit une variation de 205,8 millions de francs. En 2008, le réseau de vente de Denner recensait 433 magasins (+1) et 313 satellites (+16).

Globus: en 2008, les Grands Magasins Globus ont réussi à augmenter leur chiffre d’affaires de 2,9% pour le porter à 803,8 millions de francs (+22,5 millions de francs). En ville de Berne, les magasins Globus et Herren Globus ont été rouverts après des travaux de transformation. S’agissant du second point de vente, on y a mis en œuvre avec succès, pour la première fois, un nouveau concept intitulé «Univers masculin» (Tout pour l'homme). A Berne Westside, Globus a ouvert son 13e grand magasin. Le chiffre d’affaires net de Herren Globus s’est inscrit en hausse de 4,2% pour atteindre 74,6 millions de francs (+3 millions).

Interio: l’exercice 2008 n’a pas permis d’égaler les excellents résultats de l’année 2007. Le chiffre d’affaires a baissé de 3,0% pour se fixer à 278,9 millions de francs.

Office World: Office World, l’entreprise de distribution à canaux multiples dans le domaine des équipements de bureau, a accru à nouveau son chiffre d’affaires en 2008, soit de 4,1% (2007: +3,3%) pour porter celui-ci à 110,5 millions de francs. Le développement des ventes en ligne a contribué à cette croissance dans une proportion supérieure à la moyenne.

LeShop.ch: LeShop a connu en 2008 aussi une croissance fulgurante. Le magasin en ligne enregistre une nouvelle fois une hausse réjouissante de son chiffre d’affaires de 21,0%, celui-ci passant à 111,8 millions de francs. L’entreprise a gagné au cours du dernier exercice 39'400 nouveaux clients. Les commandes adressées à LeShop ont porté en moyenne sur un montant de 223 francs (+5%).

Ex Libris: l’entreprise a connu également un taux de croissance important. Le chiffre d’affaires a augmenté de 8,5% à 193,3 millions de francs. Ex Libris offre les meilleurs prix sur le marché suisse.

Migrol: les turbulences sur les marchés pétroliers ont permis à Migrol de réaliser des chiffres d’affaires record au début du mois de juillet. Quand bien même les prix ont chuté depuis lors, Migrol a enregistré une augmentation de ses ventes de 21,3% pour atteindre 1,975 milliard de francs. S’agissant du mazout, le chiffre d’affaires net a augmenté de 41% tandis que les volumes écoulés croissaient de 21%.
Le nombre des shops de stations-service est demeuré inchangé en 2008, soit 99. Les shops avec. attribués à Migrol seront transformés en boutiques Migrolino au cours de l’année 2009. Le premier Migrolino a ouvert ses portes en novembre 2008 à la station-service Shell de Stans (OW).

L’industrie Migros

En 2008, malgré une forte pression sur le front des prix, le cours élevé du franc et les premiers signes d’une récession sur les marchés d’exportation, les 15 entreprises industrielles Migros sises en Suisse ont réussi à accroître leur chiffre d’affaires global de 385 millions de francs, à 5,018 milliards de francs, soit un bond de 8,3%. Le chiffre d’affaires net par canal de distribution se répartit comme suit: exportations +0,8% (en monnaie locale +9%); acheteurs tiers en Suisse +10,3% et canal Migros +8,7%. La croissance importante des affaires avec des clients tiers indigènes est due essentiellement à la demande en hausse des gros consommateurs.

Voyages

Groupe Hotelplan: en 2008, le groupe Hotelplan a vu son chiffre d’affaires diminuer de 50,4 millions de francs (-2,5%) pour se fixer à 1,928 milliard de francs. Hotelplan Suisse et Travelhouse enregistrent des résultats inférieurs à ceux de l’exercice précédent. De fait, le chiffre d’affaires manquant s’explique aussi par la vente de Belair.
 

Services financiers

Banque Migros: les produits de services financiers ont atteint 1,019 milliard de francs (+2,7%) en 2008. Quant au résultat opérationnel, il s’est élevé à 208 millions de francs. Malgré le contexte très chahuté de l’année 2008, la Banque Migros est parvenue à gagner des parts de marché dans ses domaines d’activité traditionnels et à augmenter les revenus provenant des affaires avec la clientèle. Durant le dernier exercice, la Banque Migros a accueilli 66’000 nouveaux clients.
 

Perspectives 2009

Selon les plans qu’elle a établis, Migros table sur une croissance de 2% en 2009. La vente d’articles convenience au travers de Migrolino et le commerce en ligne sont appelés à se développer dans des proportions supérieures à la moyenne. En revanche, Migros s’attend à un recul du chiffre d’affaires dans les domaines des voyages et du commerce de meubles en raison de la crise économique. Migros investira 5 milliards de francs au cours des trois prochaines années dans l’assainissement et l’extension de grands MMM.

Pour toutes autres informations: