Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Migros mise sur les céréales suisses cultivées selon des méthodes proches de la nature - 23.07.2010 Migros mise sur les céréales suisses cultivées selon des méthodes proches de la nature

Zurich - Migros a décidé d’acheter dès la prochaine récolte, soit en 2011, près d’un tiers de plus de céréales IP-Suisse que jusqu’ici. Un choix dont profiteront non seulement la production agricole suisse mais aussi les efforts entrepris en faveur de la biodiversité, car les producteurs céréaliers certifiés IP s’engagent à contribuer activement au maintien de la faune et de la flore indigènes.

ce_29_weizen

Migros, IP-Suisse et la Station ornithologique de Sempach sont les trois acteurs à l’origine du label TerraSuisse. Migros est le plus gros acheteur de céréales IP-Suisse. Dès la prochaine récolte, soit en 2011, elle augmentera d’un tiers le volume actuel de ses achats de céréales panifiables, soit un total de 90'000 tonnes. Ces céréales seront transformées en pain et autres articles de boulangerie par l’unité de production de l’Industrie Migros Jowa et vendues aussi par Migros sous la forme de farine. «Nous sommes fiers de ce que Migros reconnaisse le fruit de nos efforts et qu’elle ait choisi de commander des quantités encore plus grandes de blé cultivé selon des méthodes proches de la nature», déclare Res Stalder, président d’IP-Suisse.

Les céréales IP sont utilisées pour la production de pain et autres articles de boulangerie distribués à l’enseigne de TerraSuisse. Mais la farine est employée pour d’autres denrées fabriquées par Jowa, à l’exception toutefois des pains M-Budget, Migros Bio et de pains spéciaux. «Pour notre production, nous optons clairement en faveur de matières premières indigènes de haute qualité», explique Marcel Bühlmann, directeur de Jowa.

Hansueli Siber, chef du secteur des produits frais à la FCM, voit avant tout dans cette décision une volonté de renforcer l’importance du label TerraSuisse. «Les producteurs affiliés à TerraSuisse s’engagent à appliquer des méthodes agricoles proches de la nature et, ce faisant, contribuent fortement au maintien de la biodiversité en Suisse. Il s’agit d’efforts délibérés que notre clientèle apprécie à leur juste valeur», affirme-t-il.

Les producteurs céréaliers affiliés à TerraSuisse respectent les directives d’IP-Suisse. En particulier, ils renoncent totalement au recours à des fongicides et à des insecticides. De plus, ils ménagent des biotopes propices à la flore et la faune sauvages. On en veut pour exemple des espaces vides laissés au milieu des cultures afin de permettre aux alouettes des champs d’y nicher, des zones laissées en jachère où prospèrent les bleuets et les insectes, ou encore l’érection de tas de pierres pour servir de refuge aux lézards. Ce ne sont là que quelques mesures parmi toutes celles prises pour favoriser la biodiversité.

Pour toutes autres informations: