Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Baisse des prix - 28.05.2011 Migros déclenche une nouvelle vague de baisses de prix

Zurich - Le 30 mai 2011, Migros diminuera à nouveau durablement ses prix, cela sur plus de 500 articles d’usage quotidien. Il s’agit d’une baisse moyenne de 8% concernant des produits dont la qualité restera inchangée. Aussi, une fois de plus, le rapport prix-prestation s’améliorera sensiblement pour la clientèle. Au travers de ces réductions, Migros fait profiter les consommateurs de gains d’efficacité réalisés tout au long de la chaîne de création de valeur à l’intérieur même de l’entreprise ainsi qu’au niveau de la logistique et des approvisionnements. Depuis la fin 2010, Migros a déjà réduit les prix de 3'603 articles, soit un sacrifice financier correspondant à plus de 200 millions de francs.

Miggy

Miggy

Le 30 mai prochain, Migros révisera à la baisse les prix de 549 articles qu’elle écoule dans toute la Suisse. «Ce faisant, Migros se profile plus nettement encore en tant que distributeur offrant le meilleur rapport prix-prestation du marché», explique Oskar Sager, chef du Marketing Migros. Cette réduction des prix de 8% en moyenne concerne au premier chef des articles d’usage courant, et plus de la moitié du sacrifice financier consenti se rapporte à des produits frais. Par exemple, l’ensemble de l’assortiment de viande de veau (sauf les articles de charcuterie) diminuera de 10%, de même que toutes les variétés de mozzarella.

Cette baisse des prix, qui revêtira un caractère durable, ne sera pas compensée par des hausses dans d’autres secteurs de l’assortiment. Migros financera l’opération par ses propres ressources: «Nous nous efforçons d’améliorer l’efficacité à l’échelle du groupe Migros. Quant aux gains de productivité réalisés, nous en faisons profiter directement nos clients sous la forme de réductions de prix opérées sur des produits de première nécessité», précise encore Oskar Sager.

Au cours des dernières années, Migros a régulièrement diminué ses prix. Depuis 2009, ces baisses ont représenté l’équivalent de 900 millions de francs. «Migros s’est toujours battue pour offrir aux consommateurs d’excellents produits à des conditions avantageuses. Elle ne fait pas de compromis, qu’il s’agisse de la qualité ou du prix», conclut Oskar Sager.

Pour toutes autres informations: