Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Migros en 2012: croissance du chiffre d'affaires de détail de 2,3% en termes réels - 18.01.2013 Migros en 2012: croissance du chiffre d'affaires de détail de 2,3% en termes réels

Zurich - Malgré un environnement économique difficile et une baisse moyenne de ses prix de 0,9%, Migros a réalisé un chiffre d'affaires de détail de CHF 21,346 mia. Cela représente une augmentation de 2,3% après correction de la baisse des prix. Les dix coopératives régionales ont fait à nouveau profiter leurs clients de réductions de prix équivalant à quelque CHF 204 mio. Malgré la diminution moyenne des prix de 1,4% et les transferts de chiffres d’affaires, les ventes ont pu se maintenir quasiment au niveau de 2011, à CHF 14,524 mia. La croissance a atteint 1,0% en termes réels. Les ventes des produits durables ont par ailleurs progressé plus que la moyenne. Les principaux moteurs des ventes ont été les produits Bio, lesquels bondissent de 9,1%. L’année s’est aussi terminée sur des résultats positifs pour Denner (+ 1,8%), Migrol (+7,4%) et Depot (+26,0%). En 2012, l’Industrie Migros a également progressé de 1,7%.

Chiffre d'affaires du groupe
Le chiffre d'affaires global du groupe Migros a augmenté en 2012 de CHF 167 mio (+0,7%) pour s'établir à CHF 25,026 mia (2011: CHF 24,859 mia).

Chiffre d'affaires de détail
Le montant global des ventes de détail (sans TVA) a atteint l'an dernier CHF 21,346 mia (2011: CHF 21,059 mia), soit une croissance de 1,4% en chiffres absolus. Les effets de la diminution moyenne des prix (-0,9%) sur le montant des ventes de détail ont été de CHF -194 mio. La croissance est donc de 2,3% après correction de la réduction des prix. Les recettes se décomposent comme suit: coopératives régionales en Suisse et à l'étranger, CHF 14‘524 mio (-0,4% compte tenu de l’effet spécial dans le commerce de gros), Denner, CHF 2’833 mio (+1,8%), Migrol, CHF 1’897 mio (+7,4%), Globus, CHF 779 mio (-1,1%), Depot, CHF 334 mio (+26,0%), Interio, CHF 196 mio (-19,3%), groupe Office World (OWiba), CHF 160 mio (+2,6%), Ex Libris, CHF 154 mio (-8,9%), LeShop.ch, CHF 150 mio (0,0%) et autres entreprises (Migrolino SA, m-way, Probikeshop, Ryffel Running, Widmer SA), CHF 285 mio.

En Suisse, les ventes de détail ont totalisé CHF 20,778 mia (2011: CHF 20,573 mia), soit une augmentation de CHF 205 mio (+1,0%). A l’étranger (Migros Deutschland et Migros France, Gries Deco Company et Probikeshop), le chiffre d'affaires de détail a augmenté en 2012 pour s'établir à CHF 568 mio au total (+16,9% ou CHF +82 mio).

Commerce de détail par le canal des coopératives: les dix coopératives Migros ont réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de CHF 14,322 mia en Suisse et de CHF 202 mio à l’étranger (total CHF 14,524 mia). Après correction de l’effet spécial mentionné dans le commerce de gros (transfert de CHF 78,4 mio de la coopérative Zurich à Migrolino), le chiffre d'affaires a reculé de 0,4% en chiffres absolus par rapport à l’exercice précédent – avec une baisse moyenne des prix de 1,4% sur l'ensemble de l'assortiment. En termes réels, les coopératives Migros ont vu leurs chiffres d'affaires augmenter de fait de 1,0% dans leur cœur de métier en 2012.

Le chiffre d'affaires des supermarchés et des hypermarchés a atteint CHF 11,386 mia (-0,6%). Si l'on tient compte de la diminution moyenne des prix de 1,4%, il en résulte une croissance de 0,8% en termes réels. Les marchés spécialisés (Micasa, SportXX, Melectronics, Do it + Garden et Obi) ont réalisé un chiffre d'affaires de CHF 1’370 mio (+1,8%). La baisse moyenne des prix a été ici de 4,6%. En termes réels, les marchés spécialisés de Migros sont de fait parvenus à progresser de 6,4% par rapport à l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires par ticket de caisse a augmenté de 0,4% en 2012 dans les supermarchés et les hypermarchés de Migros pour atteindre près de CHF 33 en moyenne. Ce chiffre avoisinait CHF 55 (-0,3%) pour les marchés spécialisés.

Dans le domaine de la restauration, le chiffre d'affaires de l'exercice précédent n'a pas pu être tout à fait maintenu suite à des transformations et à des fermetures de restaurants. Les Take Aways ont connu un développement des plus réjouissants.

Consolidation du leadership prix-qualité: en 2012, les coopératives ont procédé à des baisses de prix de 1,4% en moyenne. Pour le client, cela a signifié des réductions d'un montant total de CHF 204 mio ayant touché plus de 2000 articles. Les baisses de prix les plus substantielles ont été le fait de Melectronics (-6,4%) et de Micasa (-4,9%).

Innovations et nouveautés: en 2012, le lancement des capsules de Café Royal et l'extension de l'assortiment «De la région. Pour la région» et des marques propres Farmer et Bifidus ont été particulièrement réjouissants. La clientèle apprécie également les offres Famigros pour les familles et la mise en place des systèmes de caisse self-service «Subito».

Évolution positive des produits offrant une plus-value sous l'angle du développement durable: les ventes de produits sous label ont nettement bondi en 2012. Les plus importants moteurs des ventes ont été l'assortiment Bio Migros (+9,1%), les produits arborant le label FSC (+19,2%) et ceux de pêche durable au label MSC (+12,2%). De plus, à la fin 2012, 65% des plaques de chocolat de Chocolat Frey commercialisées à Migros étaient certifiées UTZ (cacao de culture respectueuse du développement durable des points de vue social et écologique). Les appareils au bon rendement énergétique portant le label Topten ont aussi connu une croissance de 24%.

Dans le cadre de la stratégie de Migros pour le développement durable, 87 programmes spécifiques porteurs de 16 promesses faites par Migros à la Génération M (la génération de demain) étaient en cours de réalisation sur le thème de la consommation durable.

Extension du réseau et des surfaces de vente centrée sur l'approvisionnement de proximité: à la fin de l’année dernière, le réseau de points de vente de Migros comprenait 631 emplacements, 8 de plus qu'un an auparavant (voir tableau annexé).

Les surfaces de vente dans le secteur des supermarchés et hypermarchés, des marchés spécialisés et de la restauration ont augmenté en tout de 12’341 m2 pour s'établir à 1'344’738 m2 (+0,9%). L'amélioration de l'approvisionnement de proximité par Migros a été prioritaire dans le développement du réseau de vente des supermarchés et hypermarchés. Des localités et des quartiers supplémentaires ont vu s’ouvrir un supermarché Migros, p. ex. Frutigen, Hasle-Rüegsau, Oberriet, Ruswil, Lucerne-Allmend, gare de Zurich-Altstetten). Le premier supermarché Bio «Alnatura» s’est de plus établi à Zurich Höngg. S'agissant des marchés spécialisés, les centres de Nyon et Martigny ont été reconstruits. Le premier magasin Melectronics au concept de magasin novateur a été inauguré au Glattzentrum (Wallisellen).

Commerce

Globus: les Grands Magasins Globus SA (Globus et Globus Hommes) ont réalisé en 2012 un chiffre d'affaires net total de CHF 779 mio, ce qui représente un recul de 1,1% par rapport à 2011. Si l'on tient compte des prix de vente moyens en recul d’environ 1,6% et de la baisse annuelle des prix, le résultat de 2012 dépasse les espérances. Les Grands Magasins Globus ont vu leur chiffre d'affaires reculer de 0.8% et réalisé un chiffre d'affaires net total de CHF 704,6 mio. Les magasins spécialisés Globus Hommes ont dégagé un chiffre d'affaires net total de CHF 74,3 mio (-4,9%).

Denner: en 2012, la chaîne est parvenue à améliorer de nouveau son résultat et à renforcer encore sa position de chef de file du secteur du discount. Le chiffre d'affaires a progressé de CHF 49 mio pour s'établir à CHF 2’833 mio, soit une progression de 1,8%. Après correction des effets du renchérissement de 1,5%, la croissance affiche 3,3% en termes réels. En 2012, 24 magasins sont venus grossir le réseau Denner dénombrant désormais 788 emplacements.

Commerce en ligne, LeShop.ch et autres distributeurs:
En 2012, LeShop a vendu pour CHF 150 mio de denrées alimentaires et a pu ainsi conserver le niveau de l'année précédente. LeShop reste de cette manière le leader incontesté, tant s’en faut, du commerce des denrées alimentaires en ligne de Suisse. 2012 a été jalonnée de nombreuses nouveautés. Les centres de retrait LeShop.ch Drive et LeShop.ch Rail ont connu un démarrage positif et la nouvelle application pour iPad a permis d’augmenter à 23% la part du chiffre d’affaire réalisée par les applications mobiles. Le nombre de nouveaux clients a augmenté de 15% (+4’200 par rapport à 2011).

Globalement, au cours du dernier exercice, Migros a réussi à développer encore son leadership incontesté dans l’e-commerce. Ses ventes se sont inscrites en hausse pour atteindre CHF 704,5 mio (+6,0%). Sont inclus dans ce chiffre LeShop.ch, les activités en ligne du groupe Hotelplan ainsi que les affaires en ligne d’Ex Libris, Office World, Migrol, Probikeshop, Micasa, SportXX et Melectronics.

Migrol: en 2012, à l'instar de l'exercice précédent, les prix des matières premières fossiles se sont maintenus à un niveau élevé (+ 4,4%). Cette situation a eu, une fois encore, des répercussions positives sur le chiffre d'affaires qui s'est inscrit en hausse de CHF 130 mio pour s'établir à CHF 1’897 mio (+7,4%).

Migrolino: à la fin 2012, Migrolino dénombrait 194 emplacements (+20) et atteignait un chiffre d'affaires de CHF 224 mio (CHF 78,4 mio ont été transférés de la coopérative de Zurich). Les emplacements se répartissaient comme suit: 43 «standalone» (+4), 84 migrolinos-Migrol (+3), 59 migrolinos-Shell (+5) et 8 migrolinos-Socar (+8).

Depot: la chaîne commerciale «Depot» (Gries Deco Company) a de nouveau compté en 2012 au nombre des chaînes de distribution d’articles non-food à la croissance la plus marquée au sein de l’espace européen et a pu renforcer de nouveau son leadership dans le domaine des accessoires d’intérieur. Le chiffre d’affaires global a augmenté de 28% pour s’établir à 277 mio d’euros en Allemagne, en Suisse et en Autriche (pour le groupe Migros, après correction des effets de change: CHF 334 mio / +26%). Un centre logistique de 150’000 m2 érigé en 2012, lequel ouvrira ses portes au début 2013, répond aux besoins liés à l’ouverture de 90 nouveaux magasins en 2012 et du lancement d’un shop en ligne Depot en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

m-way: en 2012, m-way a ouvert quatre nouveaux magasins à Lausanne, Berne Westside, Bâle et Berne qui sont venus s'ajouter aux trois emplacements de Zurich, Saint-Gall et Genève. De plus, Berne Westside a vu l'inauguration de la première tour entièrement automatique pour vélos électriques de Suisse.

Industrie
En 2012 aussi, l’Industrie Migros est parvenue à renforcer sa position sur le marché tant en Suisse qu'à l'étranger. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de CHF 5,426 mia (2011: CHF 5,333 mia), soit 1,7% de plus. Un communiqué de presse séparé suivra le 19 février 2013.

Groupe Hotelplan
Le chiffre d'affaires du groupe Hotelplan a diminué en 2012 de CHF 188 mio ou -13,5% pour s'établir à CHF 1’203 mio (2011: CHF 1’391 mio). En dépit du dépôt de bilan de la compagnie aérienne Hello et des tensions politiques en Egypte, Hotelplan Suisse a confirmé le redressement des activités dans notre pays. Les médiocres résultats réalisés en Italie ont toutefois des répercussions négatives sur l'ensemble du groupe Hotelplan.

Banque Migros
La Banque Migros a profité d'un fort apport d'épargne et a pu nettement doper son volume d'affaires. L'exercice 2012 a vu les dépôts de clients progresser de 7,4% pour s’établir à CHF 29,4 mia. La croissance a été forte dans le secteur des hypothèques également. Le volume des créances hypothécaires a enflé de 5,5% à CHF 29,1 mia. Quant au produit opérationnel, il a augmenté de 0,4% à CHF 593 mio, ce qui le situe à son plus haut niveau historique. Le bénéfice brut a marqué un léger fléchissement de 1,9% pour se fixer à CHF 312 mio.

 

La conférence des médias sur le bilan de la Fédération des coopératives Migros (FCM) se tiendra le mardi 9 avril 2013 à Zurich.

 

Le réseau de distribution Migros en 2012

Total des surfaces de vente¹) 1'344’738 m² (+12’341 m², respectivement +0,9%)

Format Nombre de points de vente 2012 Nombre de points de vente 2011
Total des points de vente 631 623
M 305 297
MM 211 214
MMM 40 39
Marchés spécialisés et M-Parcs 46 46
Magasins spéciaux 24 23
Restauration (autonome) 5 4
M-Restaurants (intégrés)² 186 185
Shops Migrolino 194 174

¹) Surface de vente sans shops Migrolino

²) Les M-Restaurants intégrés ne sont pas répertoriés en tant que points de vente indépendants.

Informations complémentaires: