Navigation

Migros - M comme Meilleur.

M-Industrie 2013 - 18.02.2014 Croissance de 6,3% pour la M-Industrie

Zurich - La M-Industrie a enregistré en 2013 une croissance réjouissante dans ses marchés cibles, cela en Suisse et à l’étranger. Son chiffre d’affaires a atteint CHF 5,763 mia (2012: CHF 5,420 mia), ce qui correspond à une hausse de 6,3%. Pour la première fois, cette donnée inclut également les chiffres d’affaires totaux respectifs de CCA Angehrn, dont la majorité du capital a été reprise au 1er juillet 2012, et de Bergsenn AG. La croissance organique, quant à elle, a progressé de 3,4%. Cette évolution très satisfaisante est le fait de toutes les catégories de clients. Les chiffres d’affaires réalisés avec le groupe Migros ont pu être relevés de 2,4%. Sur le marché dit des gros consommateurs, les ventes ont réalisé un bond de 26,6% pour totaliser CHF 983 mio (2012: CHF 776 mio). Au niveau international, le chiffre d’affaires a crû de 7,3%, atteignant ainsi CHF 513 mio (2012: CHF 478 mio).

La M-Industrie est parvenue à renforcer sa position tant sur le marché indigène qu’à l’étranger. Ainsi, comparativement à l’année précédente, ses ventes ont augmenté de 6,3%. Dans cette hausse, la croissance organique (soit abstraction faite des effets du rachat de CCA Angehrn et de Bergsenn) a compté pour une part réjouissante de 3,4%. Toutes les catégories de clients ont participé à cette progression.

Dans ses affaires avec le groupe Migros, la M-Industrie a contribué pour une part essentielle au développement du leadership du meilleur rapport prix-prestation détenu par le commerce de détail Migros. Son chiffre d’affaires avec Migros en tant que distributeur a augmenté de 0,9%. Quant aux ventes à Denner, Migrolino et Le Shop, elles ont poursuivi leur heureux développement avec une hausse de plus de 10%.

Sur le marché des gros consommateurs n’appartenant pas au groupe Migros, des parts de marché ont été gagnées. Ainsi, les ventes ont augmenté de 26,6% pour totaliser CHF 983 mio (2012: CHF 776 mio), ce qui correspond de fait à une croissance organique (sans les effets du rachat de CCA Angehrn) de 7,6%. Ce sont là les premiers fruits de deux facteurs, à savoir la combinaison unique en son genre de la livraison à domicile et de la vente à l’emporter dans le secteur de la distribution d’articles de gros et le renforcement de la compétence industrielle promue par la marque d’alliance «Saviva».

A l’échelon international, les affaires de la M-Industrie ont connu en 2013 à nouveau une croissance sensible. Grâce à une activité intense de développement d’assortiments concurrentiels, les exportations sont passées à CHF 513 mio (2012: CHF 478 mio), soit une croissance réjouissante de 7,3%. A noter que cette progression des exportations a contribué à la croissance globale de la M-Industrie pour une part supérieure à la moyenne.

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 8,8%, le secteur d’activité «Viande, poisson, volaille» est devenu le principal moteur de croissance sur le marché indigène. Les ventes aux gros consommateurs, notamment à ceux du segment de la restauration, ont atteint un total de 10% supérieur à celui de 2012. Solidement ancrés dans le marché en tant que partenaires performants, compétents et fiables, Micarna, Mérat et Favorit gagnent des parts de marché depuis des années.

Le secteur «Produits laitiers et fromage» a pris de l’ampleur en raison de l’expansion des affaires avec les acheteurs tiers. En particulier, une croissance réjouissante a été atteinte sur le marché de la restauration grâce à l’élargissement de la clientèle et au développement de nouveaux assortiments. Le rachat du producteur de spécialités de fromages de montagne grison Bergsenn AG a renforcé la position de la M-Industrie dans les spécialités.

Dans le secteur «Pain, articles de boulangerie, pâtes et biscuiterie», la vente de pain a connu une évolution positive imputable aux produits frais du four et à diverses nouveautés, lesquels contribuent pour beaucoup à l’attrait exercé par la chaîne de distribution Migros. Dans le secteur de la biscuiterie, l’assortiment Blévita de Midor a enregistrée un développement très réjouissant en raison du lancement de nouveautés.

S’agissant des ventes du secteur «Chocolat, café et riz», celles des capsules mais aussi de chocolat et d’articles d’épicerie (noix, fruits secs et épices) ont enregistré une hausse importante, au point de constituer des moteurs de croissance. Les capsules des marques Delizio, Cremesso et Café Royal ont vu leur position concurrentielle se renforcer encore. Persistant dans sa volonté de se profiler sur le marché, la marque Frey s’est concentrée sur ses assortiments leader.

Les «Produits convenience et boissons» se sont révélés être également un secteur en progression grâce aux mets prêts à la consommation, aux pâtes fraîches et aux boissons sous marque Aproz. Dans ce dernier segment, des promotions attrayantes et diverses nouveautés telles qu’Aproz Kids ou Aproz O2 avec Cooling Effect y ont contribué. Des solutions globales conçues à l’intention des professionnels de la restauration ont permis de développer encore les affaires avec cette clientèle.

Dans le secteur «Near food» (cosmétiques, lessives et détergents), à l’instar des années précédentes, c’est aux exportations et aux activités à l’étranger de Mibelle Ltd. en Angleterre que la M-Industrie a dû son expansion en 2013. L’augmentation du volume des affaires a permis de compenser largement la baisse enregistrée sur le marché indigène. Le renforcement des activités recherche et développement a été poursuivi afin de créer les fondements d’une nouvelle croissance. Dans ce domaine, le Mibelle Group réussit toujours à combiner avec habileté nature et recherche scientifique.

Face à une clientèle exigeante et à une concurrence intense, le secteur «Commerce de gros» est parvenu à s’imposer remarquablement sur le marché et à y renforcer sa position. Sous la marque d’alliance «Saviva» nouvellement créée ont été regroupées l’ensemble des compétences en matière de «food service» de la M-Industrie. Associées à des prestations de service complètes, cette initiative recèle un solide potentiel de croissance.

Activités internationales
Au niveau international, le chiffre d’affaires réalisé est passé à CHF 513 mio (2012: CHF 478 mio). Cela représente une augmentation globale de 7,3% à laquelle ont contribué tant les affaires menées à l’étranger que les exportations depuis la Suisse. A propos de ces dernières, on relèvera qu’elles ont crû dans une proportion supérieure à la hausse moyenne des ventes de la M-Industrie. Les cosmétiques, les produits de lessive et de nettoyage, le chocolat, les capsules de café et le fromage ont été les moteurs de cette croissance. En Amérique du Nord, les plateformes de distribution mises en place ont favorisé le développement des ventes dans des proportions exceptionnellement élevées, le bond en avant atteignant plus de 20%. Notre principal marché d’exportation qu’est l’Allemagne a évolué lui aussi favorablement, avec un taux de progression à deux chiffres.

Les produits de la M-Industrie sont uniques en leur genre
La M-Industrie a contribué très fortement au renforcement du leadership du meilleur rapport prix-prestations que détient le commerce de détail Migros. De plus, les produits de la M-Industrie distribués notamment sous les marques Frey, Aproz, Total, Ice Tea, Candida, I am ou Bifidus sont uniques en leur genre et, pour certains, ont rang de produits cultes. Encore et toujours, des innovations réussissent à surprendre les consommateurs telles les capsules Café Royal, les sandwiches Blévita, la lessive Total 1 for all fabriquée par Mibelle Group ou les pralinés Adoro de Chocolat Frey. Grâce à la maîtrise totale de la chaîne de création de valeur, la M-Industrie est à même de mettre en œuvre de manière crédible et systématique des initiatives visant le développement durable. Ce ne sont là que quelques exemples de la manière dont Migros parvient à se profiler grâce à son Industrie.

Investissements dans la place industrielle suisse et le développement durable
Durant l’année écoulée, la M-Industrie a investi plus de CHF 160 mio dans son appareil de production en Suisse. Au-delà de l’introduction de nouvelles technologies et de mesures d’automatisation, des surfaces de production ont été étendues. Par ailleurs, des investissements consentis dans des processus d’optimisation énergétique profitent à l’environnement et doivent renforcer la compétitivité à long terme.

Efforts concrets de promotion du développement durable
Des objectifs ambitieux et dont la concrétisation est contrôlable ont été définis dans le cadre d’une stratégie du développement durable liant la M-Industrie. De la sorte, cette dernière entend donner la cadence dans ce domaine et assumer ses responsabilités tout au long de la chaîne de création de valeur. Un système de management du développement durable selon la norme ISO 14001 sera mise en place d’ici la fin de l’année 2014. Durant l’exercice écoulé, des résultats réjouissants ont pu être atteints. Par exemple, des contrats ayant force contraignante ont été conclus pour une durée de cinq ans avec nos producteurs IP-Suisse. De plus, en tant que contribution importante à la poursuite de l’objectif d’utiliser d’ici 2015 exclusivement de l’huile de palme durable issue de plantations certifiées RSPO (Roundtable of Sustainable Palm Oil), cela avec une garantie totale de traçabilité, la conversion à ce produit a été décrétée en 2013 déjà pour l’ensemble de la production des margarines. Grâce à l’introduction d’un système novateur à base de carton FSC, les emballages utilisés pour la charcuterie Bio permettent de réduire de 60% la part des matières plastiques utilisées habituellement.

Création de nouveaux emplois
A fin 2013, la M-Industrie occupait 250 personnes de plus que l’année précédente, comptant ainsi un total de 11’403 collaborateurs. De même, le nombre de places d’apprentissage a poursuivi sa progression. La M-Industrie forme actuellement 450 apprentis (2012: 415) dans près de 30 professions différentes. Elle contribue ainsi de manière importante à la promotion de la relève et au renforcement de notre système dualiste de formation.

Perspectives
Nous considérons que nous nous trouvons dans un environnement économique stable même si des risques conjoncturels demeurent. Notre position sur le marché nous offre encore des perspectives de croissance, cela surtout dans le segment de la restauration et autres gros consommateurs en Suisse ainsi que sur les marchés internationaux. En ce qui concerne ces derniers, la mise en place de nouvelles structures locales viendra soutenir notre stratégie de croissance. La M-Industrie entend conquérir systématiquement de nouveaux marchés et renforcer sa productivité.

M-Industrie: portrait en bref
La M-Industrie, au sein de laquelle sont rassemblées 20 entreprises hautement performantes, dont 17 sises en Suisse et trois à l’étranger, fait partie du groupe Migros. Proposant plus de 20’000 produits alimentaires et near food de haute qualité à un excellent rapport prix-prestation, elle compte au nombre des plus importants producteurs de marchandises destinées à être écoulées sous marque de distributeurs. La M-Industrie mise sur la place économique suisse. Faisant siennes ces trois valeurs que sont la performance, la qualité et la fiabilité, elle développe en permanence ses affaires.

En tant que groupe industriel de Migros, elle a une connaissance intime du marché, sur lequel elle donne aussi le ton et crée la surprise avec des produits et des services novateurs. Elle exporte des produits suisses de qualité dans plus de 50 pays. Au nombre de ses clients figurent de grands groupes internationaux renommés.

Dans ses activités de production, la M-Industrie fait montre de sens des responsabilités et se préoccupe du développement durable. Pour ses transports, elle recourt dans toute la mesure du possible au rail. Occupant plus de 11’000 collaborateurs, dont 450 apprentis dans près de 30 professions, elle est un employeur de poids en Suisse.

Chiffres d’affaires nets 2013 de la M-Industrie

Secteur d'activité
Entreprises
Chiffre d'affaires net 2013 en mio CHF
Variation par rapport à l'exercice précédent en %
Exportations et activités à l'étranger en % du CA
Viande, volaille, poisson Micarna, Mérat, Favorit 1´447 +8,8% 0,3%
Produits laitiers, fromages Elsa, Mifroma, Dörig, Bergsenn, Mifrance 1´048 +2,3% 9,4%
Pain,
produits de boulangerie, pâtes, glaces
Jowa, Midor 1´014 +0,4% 4,8%
Chocolat, chewing-
gums, café, riz
Frey, Delica, Riseria 619 +2,6% 22,1%
Produits convenience, boissons Bina, Aproz, Gastina 648 +0,8% 6,6%
Near food Mibelle Group (Mibelle, Mifa, Mibelle Ltd.) 393 +3,9% 40,4%
Commerce de gros Saviva 570 +39,0% -
Total (divers inclus)
  5´763 +6,3% 8,9%