Navigation

Migros - M comme Meilleur.

De la viande de porc dans les merguez - 16.06.2014 De la viande de porc dans les merguez – Migros présente ses excuses

Zurich - Lors d’un contrôle par échantillonnage effectués par les Laboratoires du canton de Vaud fin avril, 2,55 % de viande de porc ont été trouvés dans des merguez. Migros présente ses excuses à tous les clients qui se fient à la déclaration des merguez spéciales Grill mi, indiquant qu’elles ne contiennent pas de viande de porc. Les contrôles réguliers effectués par Migros ont toujours été négatifs jusqu’ici. Les causes de cette présence de viande de porc dans le processus de production font l’objet d’une enquête tandis que les contrôles sont renforcés.

Merquez

Merquez

Sur mandat de l’émission « On en parle » de la Radio Télévision Suisse Romande (RTS), les Laboratoires du canton de Vaud ont analysé des merguez et trouvé une proportion de 2,55 % de viande de porc. Et ceci bien que le produit porte une déclaration indiquant qu’il ne contient aucune viande de porc. Les merguez concernées (art. n° 2301.031) ont été vendues entre le 26.4.2014 et le 30.4.2014. Après avoir pris connaissance des résultats que les journalistes de la RTS lui ont présenté aujourd’hui, Migros a immédiatement ordonné des analyses supplémentaires.

Micarna, l’entreprise de conditionnement de la viande de Migros, s’est dotée de processus de production qui excluent que de la viande de porc puisse parvenir dans les merguez concernées. Des contrôles indépendants réguliers sont effectués par un laboratoire externe sur mandat de Migros, lesquels contrôles se sont toujours révélés négatifs jusqu’à maintenant. L’échantillon prélevé seulement une semaine après l’analyse effectuée pour le compte de l’émission « On en parle » était également négatif. On ne sait donc pas pourquoi les merguez analysées par les Laboratoires du canton de Vaud présentaient des traces de porc. Des investigations sont en cours. « Nous regrettons profondément d’avoir trahi la confiance des clients et ferons tout pour découvrir comment la viande de porc a pu arriver dans le processus de production », déclare Albert Baumann, directeur de Micarna, entreprise industrielle de Migros.