Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Le groupe Migros en 2013: croissance de 7,2% du chiffre d’affaires de détail - 15.01.2014 Le groupe Migros en 2013: croissance de 7,2% du chiffre d’affaires de détail

Zurich - Migros reste fermement engagée sur la voie de la croissance: en 2013, le groupe dans son ensemble a enregistré une augmentation remarquable de 6,9% de son chiffre d’affaires, lequel a atteint en tout CHF 26,7 milliards. Les ventes de détail se sont, quant à elles, inscrites en hausse de 7,2%, culminant ainsi à CHF 22,9 milliards. Dans ce montant sont inclus pour la première fois le chiffre d’affaires du groupe Tegut, propriété de Migros depuis le 1er janvier 2013. Sans Tegut, l’augmentation des ventes aurait atteint 1,6%, ce qui est très réjouissant. Dans le domaine de la distribution en ligne, le groupe Migros conserve le leadership du marché avec un total de CHF 932 millions. Dans le secteur des ventes de détail par le canal des coopératives, l’entreprise a réussi en 2013 à accroître son chiffre d’affaires de 9,1% pour totaliser CHF 15,8 milliards. Pour la première fois, les dix coopératives régionales Migros ont vendu pour une somme supérieure à CHF 2 milliards d’articles produits dans le respect des exigences du développement durable. «Derrière ces chiffres se cache une excellente performance globale. Malgré une concurrence intense et des prix à la baisse, nous avons connu une saine dynamique de croissance dans tous nos domaines d’activité. Au cours des dernières années, nous avons défini les bons axes stratégiques, à savoir promouvoir les ventes, tant en ligne que dans les magasins, améliorer constamment la sécurité des denrées alimentaires, concilier la qualité avec notre engagement social et écologique, et, dans toute la mesure du possible, réduire nos prix», affirme avec satisfaction Herbert Bolliger, le chef de Migros.

Chiffre d’affaires du groupe

Le chiffre d’affaires global du groupe Migros a augmenté en 2013 de CHF 1,727 mia (+6,9%) pour s’établir à CHF 26,726 mia (2012: CHF 24,999 mia). Pour la première fois, ce total inclut le chiffre d’affaires du groupe allemand Tegut, propriété de Migros depuis le 1er janvier 2013. Sans prise en compte de du rachat de Tegut et CC Angehrn, la croissance s’élève à 1,5 %.

Chiffre d’affaires de détail

Le montant global des ventes de détail (sans TVA) a atteint l’an dernier CHF 22,870 mia (2012: CHF 21,334 mia), soit une augmentation de 7,2%. Sans Tegut, l’augmentation des ventes aurait atteint 1,6%. La diminution moyenne des prix a atteint -0,2 %.
Les ventes de détail se décomposent comme suit: coopératives régionales en Suisse et à l’étranger, CHF 15,842 mia (+ 9,1%, chiffre d’affaires de Tegut compris, cette dernière ayant réalisé en Allemagne des ventes à hauteur de CHF 1,201 mia dans 280 emplacements); Denner, CHF 2’875 mio (+1,5%); Migrol, CHF 1’863 mio (-1%); Globus, CHF 797 mio (+2,4%); Depot, CHF 424 mio (+27,5%);Interio, CHF 170 mio (-13,1%); groupe Office World (OWiba), CHF 176 mio (+9,7%); Ex Libris, CHF 142 mio (-7,7%); LeShop.ch, CHF 158 mio (+5,8%); Migrolino, CHF 302 mio (+34,5%) et autres entreprises (m-way SA, Probikeshop, Ryffel Running, Widmer AG), CHF 79 mio (+25,5%).

En Suisse, les ventes de détail ont totalisé CHF 21,030 mia (2012: CHF 20,765 mia), soit une augmentation de CHF 264 mio (+1,3%). Le chiffre d’affaires de détail à l’étranger (Migros Deutschland et Migros France, groupe Gries Deco, Probikeshop et groupe Tegut) s’est inscrit en forte hausse en 2013 pour s’établir à CHF 1,841 mia (+223,7% ou CHF 1,272 mia). Sans le groupe Tegut, la croissance à l’étranger s’est élevée à 12,5%.

Commerce de détail par le canal des coopératives

Dans le domaine clé du commerce de détail par le canal des coopératives, Migros a réussi en 2013 à augmenter ses ventes de 9,1%, lesquelles ont totalisé CHF 15,842 mia. Sans le chiffre d’affaires du groupe Tegut, dont le résultat a été consolidé pour la première fois au cours de l’exercice sous revue, les ventes des dix coopératives Migros ont crû en 2013 de 0,8% (en Suisse et à l’étranger) dans un contexte difficile.

Renforcement continu du leadership prix-qualité
Le chiffre d’affaires des supermarchés et des hypermarchés en Suisse a atteint CHF 11,523 mia. Il en résulte une croissance de 1,3% par rapport à 2012, voire une augmentation réelle de +1,4% si l’on tient compte de la diminution moyenne des prix de -0,1%. Au niveau des cinq marchés spécialisés (Micasa, SportXX, Melectronics, Do it + Garden et OBI), les coopératives Migros ont réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de CHF 1,344 mia (-2,0%). Toutefois, au vu de la baisse générale des prix de -3,6% enregistrée, les marchés spécialisés Migros sont parvenus à augmenter en termes réels leurs ventes de +1,6% par rapport à 2012. Les principales diminutions de prix ont concerné Micasa (-5,4%), Melectronics (-3,8%) et les produits cosmétiques (-2,7%). Les marques propres caractéristiques de Migros (en particulier Sun Queen, Blévita, Optigal et Aproz) ainsi que les produits sous label «De la région» ont connu un développement particulièrement réjouissant en 2013. On notera enfin que l’assortiment des articles sous label aha!, destiné aux personnes souffrant d’allergies ou d’intolérance, a connu une croissance supérieure à la moyenne (+28,3%).

Pour la première fois, les labels du développement durable franchissent la barre des 2 milliards de francs de chiffre d’affaires
Une fois encore, Migros a réussi en 2013 à accroître sensiblement ses ventes d’articles conformes aux exigences du développement durable. Globalement, l’écoulement des produits recelant une plus-value sociale et écologique a représenté la somme de CHF 2,01 mia. Les principaux facteurs de croissance dans ce secteur ont été le label UTZ pour les produits issus de cultures respectueuses du développement durable des points de vue social et écologique (+59,3%), le label Max Havelaar pour les articles du commerce équitable (+17,1%), les produits sous labels MSC et ASC provenant de méthodes de pêche et d’élevage de poisson durables (+16,9%) ainsi que l’assortiment Migros Bio (+9,1%). Au cours de l’exercice, l’assortiment de chocolat de marque Frey ainsi que les variétés d’Ice Tea Migros ont été complètement intégrés dans le programme UTZ. En 2013, Migros a été le premier distributeur du monde à lancer la vente de thon rose certifié MSC. Elle a converti son assortiment correspondant sous marque propre à des produits obtenus exclusivement par la méthode de pêche à la ligne ménageant mieux les espèces marines. Dans le cadre du volet «consommation» de sa stratégie de promotion du développement durable, Migros a mis en œuvre 59 programmes spécifiques liés à 21 promesses fermes faites au titre de la campagne Génération M.

Rendement accru au mètre carré et chiffre d’affaires plus élevé par achat
La productivité des surfaces de vente en Suisse (chiffre d’affaires pondéré moyen au m2) s’est élevée dans les supermarchés et hypermarchés à CHF 13’550.-/m2 (+0,9%, dans un contexte de baisse des prix moyenne de -0,1%) et à CHF 4’010.-/m2 dans les marchés spécialisés (-1,1%, dans un contexte de baisse des prix moyenne de -3,6%). En 2013, le chiffre d’affaires moyen par ticket de caisse s’est inscrit en hausse de +2,3% à CHF 33.80 s’agissant du secteur des supermarchés et hypermarchés. Dans les marchés spécialisés, cette valeur atteint CHF 55.50 (+1,3%).

Extension du réseau et des surfaces de vente
Le réseau de distribution de Migros comprenait 639 points de vente à fin 2013, soit huit de plus qu’en 2012. 17 nouveaux magasins Migros ont été ouverts, 9 ont remplacé d’anciens emplacements et 4 ont fait l’objet de travaux de transformation et d’agrandissement importants. Dès lors, les surfaces de vente des supermarchés et hypermarchés, des marchés spécialisés ainsi que celles vouées à la restauration ont augmenté globalement de +3'926 m2 (+0,3%).

Dans de nombreuses communes et villes, Migros a ouvert en 2013 de nouveaux magasins proposant des articles d’usage quotidien, p.ex. à Mellingen (AG), Sempach (LU), Ecublens (VD) ou à Taverne (TI). Parallèlement, deux supermarchés à l’enseigne Alnatura-Bio ont été inaugurés à Regensdorf (ZH) et Zoug, lesquels manifestent la volonté de Migros de développer son savoir-faire dans le domaine du bio. Enfin, 16 nouveaux petits magasins exploités sous le nom de Voi sont venus s’ajouter aux cinq existants.

Stagnation des affaires dans la restauration
Le secteur de la restauration a tout juste réussi à maintenir ses chiffres de 2012 dans un marché très disputé. Si les restaurants Migros ont enregistré une légère croissance, en revanche, les take aways Migros n’y sont pas parvenus, voire ont vu leurs recettes diminuer légèrement. A l’inverse, les secteurs des Catering Services et de la restauration collective ont connu un heureux développement. Globalement, le chiffre d’affaires de la restauration Migros a totalisé CHF 657 mio (-0,2%).

Commerce

Globus: les Grands Magasins Globus SA (Globus et Globus Hommes) ont réalisé en 2013 un chiffre d’affaires net très réjouissant de CHF 797 mio (+ 2,4 %). Parmi les Grands Magasins Globus, l’établissement phare de Suisse romande (rue du Rhône à Genève) a enregistré une croissance exceptionnelle. De même, les points de vente sis dans les centres commerciaux de Westside, Balexert et Marin ont connu un développement positif.

Denner: pour la quatrième année consécutive, la chaîne est parvenue à améliorer son résultat et à renforcer sa position de chef de file du secteur du discount. Le chiffre d’affaires a progressé de CHF 42 mio pour s’établir à CHF 2,875 mia, soit une progression de +1,5%. La baisse du niveau général des prix de -0,4% montre que Denner a également procédé à des réductions au cours de l’exercice sous revue. La croissance réelle atteint dès lors +1,9%. A fin 2013, le réseau de magasins de Denner comprenait 791 emplacements. 23 nouveaux points de vente ont été ouverts tandis que 20 fermaient leurs portes.

Migrol: malgré une baisse moyenne des prix de -4,1% des combustibles et carburants, Migrol a quasi maintenu son chiffre d’affaires de l’année précédente, soit CHF 1,863 mia (-CHF 19 mio ou -1,0%). En revanche, les volumes écoulés ont augmenté de 3,2%. 

Migrolino: le rythme d’expansion effréné de Migrolino n’a pas fléchi en 2013: 49 nouveaux shops ont ouvert leurs portes. Aussi, Migrolino comptait 243 emplacements à la fin 2013, avec un chiffre d’affaires net de CHF 302 mio (+34,5%).

Depot: la chaîne «Depot» (Gries Deco Company) s’est retrouvée à nouveau en 2013 parmi les modèles de distribution d’articles Non-Food ayant enregistré la plus forte croissance à l’échelon européen, renforçant ainsi son leadership dans le domaine des accessoires d’intérieur. Le chiffre d’affaires global – en Allemagne, Suisse et Autriche – a augmenté de 24,8% pour s’établir à 345 mio d’euros. Pour ce qui est du groupe Migros, il atteint CHF 424 mio (+27,5%) après correction des effets de change. Un centre logistique de 150’000 m2 a été inauguré en 2013. Désormais, le réseau de magasins totalise 420 emplacements (y compris les partenaires) en Allemagne, Autriche et Suisse.

Commerce en ligne

En matière d’e-commerce, Migros a assis plus solidement encore sa position incontestée de leader du marché. Globalement, ses ventes dans ce secteur ont atteint CHF 932 mio. Les activités classiques de vente en ligne incluant celles de LeShop.ch et du groupe Hotelplan, mais aussi d’Ex Libris, Groupe Office World, Migrol, Probikeshop, Micasa, SportXX, Melectronics, Denner, Frey, Delica et Gries Deco ont représenté un total de CHF 741 mio (+5,1%). Quant aux commandes en ligne dans le secteur du commerce de gros, elles totalisent un montant de CHF 191 mio.

LeShop.ch: en 2013, LeShop.ch a vendu pour CHF 158 mio de denrées alimentaires, soit 8 mio de plus que durant l’exercice précédent. LeShop.ch demeure de loin le premier distributeur en ligne de produits alimentaires de Suisse.

Industrie

En 2013 également, l’Industrie Migros est parvenue à renforcer sa position sur le marché tant en Suisse qu’à l’étranger. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de CHF 5,762 mia (2012: CHF 5,420 mia), soit une augmentation de 6,3%. Pour la première fois, le chiffre d’affaires de CCA Angehrn – dont la majorité du capital a été reprise par Migros au 1er juillet 2012 – ainsi que celui de Bergsenn AG ont été consolidés. Sans CCA Angehrn et Bergsenn, la croissance organique s’élève à 3,4%, ce qui est très réjouissant. Un communiqué de presse séparé suivra le 18 février 2014.

Groupe Hotelplan

Le chiffre d’affaires du groupe Hotelplan a diminué de -6% en 2013 pour s’établir à CHF 1,130 mia (2012: CHF 1,203 mia). Ce recul est imputable essentiellement aux mesures d’assainissement prises en Italie et en Russie. A noter que le secteur des vacances de ski a connu une croissance très réjouissante en Angleterre. Interhome et Travelwindow ont dépassé légèrement leurs chiffres d’affaires de l’année précédente. Les activités d’Hotelplan Suisse ont été freinées du fait d’une chute des ventes d’arrangements de vacances balnéaires entraînée par la faillite de la compagnie aérienne Hello et la crise égyptienne.

Banque Migros

La Banque Migros a accru à nouveau le volume de ses affaires et l’importance de ses recettes en 2013. En particulier, elle a profité d’un fort apport de capitaux d’épargne et d’une activité plus intense dans le secteur du négoce de titres. Quant aux affaires hypothécaires, elles ne se sont affaiblies que légèrement par rapport à 2012. Le nombre des agences a augmenté de deux unités pour s’établir à 65. La Banque Migros présentera ses résultats annuels détaillés lors de sa conférence de presse consacré à son bilan prévue le vendredi 17 janvier 2014 à Zurich.

La conférence des médias sur le bilan de la Fédération des coopératives Migros (FCM) se tiendra le mercredi 2 avril 2014 à Zurich.