Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Migros-Service ferme le site de Gossau - 15.10.2015 Migros-Service ferme le site de Gossau

Zurich - On préfère désormais remplacer les appareils défectueux, plutôt que de les faire réparer. Une des raisons pour lesquelles le Migros-Service de Gossau (SG) ne travaille plus à plein temps. La Fédération des coopératives Migros (FCM) a donc décidé de fermer le site de Gossau et de répartir les futures réparations entre les trois autres ateliers. Au total, 26 collaborateurs sont concernés par la mesure. Un plan social est prévu pour ces collaborateurs. Jusqu’à la fermeture du site en juin 2016, Migros aidera les collaborateurs dans leur recherche d’un nouvel emploi, à l’interne ou dans une autre entreprise.

M-Service

M-Service

Migros-Service gère des ateliers de réparation spécialisés dans différents secteurs d'assortiment, sur les sites de Bülach, Berne, Genève et Gossau. Depuis plusieurs années, le nombre de mandats de réparation est en net recul. La principale raison de cette évolution réside dans le fait que les nouveaux produits coûtent de moins en moins cher et ne valent souvent pas la peine d’être réparés. En outre, un nombre croissant d’articles sont échangés au lieu d’être réparés. Il en résulte des surcapacités.

La Fédération des coopératives Migros a donc décidé de reporter les prestations du Migros-Service de Gossau sur les trois autres sites à partir de juin 2016, afin de mieux exploiter les capacités de ceux-ci.Sacha Wägeli, directeur Migros-Service: «Nous regrettons beaucoup de devoir fermer le site de Gossau. Mais nous mettrons tout en œuvre pour trouver des solutions socialement acceptables pour les collaborateurs concernés.»

Les 26 collaborateurs touchés par la restructuration bénéficieront d'un plan social dans le cadre de la convention collective de travail (CCNT). Celui-ci prévoit notamment un centre de mobilité, des délais de préavis plus longs, des indemnités de départ, des indemnités de déplacement et une participation en cas de formation de reconversion, ainsi que des retraites anticipées. Ce plan social sera mis en œuvre en étroite collaboration avec les partenaires sociaux suivants: la Société des employés de commerce et l’Association suisse du personnel de la boucherie, ainsi qu’avec la Commission du personnel interne.