Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Gastronomie Migros: de la viande d'origine suisse - 08.01.2015 Gastronomie Migros: de la viande d'origine suisse

Zurich - Depuis le début de l'année, Migros ne commercialise plus que de la viande de bœuf, de veau, de porc et de poulet de provenance suisse dans ses restaurants. Elle est la pre-mière chaîne de restauration à avoir basculé tous les produits à base de viande de pou-let tels que les chicken nuggets, l’émincé et les escalopes de poulet sur l'origine suisse, s'acquittant ainsi de sa promesse Génération M.

Poulet

Poulet

Plus de 330'000 personnes prennent leurs repas chaque jour dans les restaurants ou les take-aways Migros. Elles accordent une grande importance à l'origine suisse. Outre le goût et la qualité, elles apprécient que les animaux soient issus d'élevages respectueux du bien-être animal. Et la gastronomie Migros a entendu cette préoccupation. Depuis le début de l'année, elle s'approvisionne exclusivement en Suisse pour la viande de bœuf, de veau, de porc et de poulet. La gastronomie Migros a ainsi respecté sa promesse Génération M consolidant par là-même son engagement en faveur de l'agriculture suisse. Font encore exception au tout suisse, la viande de dinde, d'agneau, de lapin, de cheval, de gibier et certains articles de charcuterie isolés. Pour ces espèces animales, la production indigène suisse ne suffit pas et la gastrono-mie Migros doit alors se tourner vers l'import.

Un basculement exigeant
Le basculement au tout suisse a été un grand défi, car la gastronomie Migros n'achète pas uniquement ses produits carnés en Suisse, mais aussi tous les ingrédients nécessaires aux salades, sauces ou garnitures. En outre, pour la viande de poulet, il a été difficile de trouver les quantités suffisantes en Suisse. En effet, la gastronomie Migros en absorbe plus de 2500 tonnes par an. Ce sont notamment les chicken nuggets et l'émincé de poitrine de poulet qui étaient fabriqués jusque-là à partir de filets de poulet importés. La filiale de Migros Micarna a dans ce cadre fait l'acquisition d'une machine qui désosse les cuisses de poulet, afin que la viande puisse servir aux chicken nuggets et à l'émincé. «Le basculement à la viande suisse et en particulier à la volaille 100% suisse est un fait nouveau. Ce n'est possible que grâce à notre collaboration de longue date avec l'agriculture suisse et à la performance de notre propre industrie», a déclaré Sandro Bedin, directeur de la gastronomie, Fédération des coopératives Migros.

Plus d'informations sur l'engagement écologique et social de Migros:
www.generation-m.ch