Navigation

Migros - M comme Meilleur.

«Prix environnemental Migros»: chauffage écologique à l’honneur. - 09.11.2015 «Prix environnemental Migros»: chauffage écologique à l’honneur.

Zurich - Migros promeut désormais les travaux de fin d'études novateurs traitant des thèmes de protection de l'environnement et du climat. Deux étudiants de l'Ecole polytechnique fédérale (EPF) et de la Haute Ecole d'art de Zurich (ZHdK) ont particulièrement impressionné le jury par la mise au point d'un chauffage écologique. Ils ont ainsi obtenu le premier prix du concours s'élevant à une somme de 10 000 francs.

cegr_umweltpreis2160x1215.jpg

Dans l'optique de trouver de nouvelles idées en matière de protection de l'environnement et du climat, Migros a lancé, au printemps dernier, le «Prix environnemental Migros». Parmi la quarantaine de travaux reçus, tous d'excellente qualité, les meilleurs ont été primés dans le cadre du Migros Career Day qui s'est tenu le 6 novembre à Rüschlikon.

Le duo composé de Sarina Vetter, ingénieure EFP en génie mécanique et de Philipp Bühler, designer industriel ZHdK, a remporté le premier prix pour la réalisation d'un chauffage à grande efficacité énergétique. Ils ont en effet conçu un adaptateur pour les chauffages existants améliorant leur performance et efficience. Il s'avère que ce chauffage inédit diffuse plus rapidement la chaleur dans une pièce grâce à ses deux ventilateurs silencieux et sa surface plus large. Et Christine Wiederkehr-Luther, présidente du jury, de commenter, en ces termes, le choix de Migros: «Nous sommes impressionnés par le nombre de travaux intéressants que nous avons reçus, ce qui n'a pas facilité la tâche du jury. Au final, la collaboration interdisciplinaire et la simplicité de l'idée du projet vainqueur ont toutefois fait l'unanimité.» Un prix de 10 000 francs a donc été remis aux deux étudiants. Le deuxième prix de 3000 francs a, quant à lui, été décerné à Gaëtan Jaccard, ingénieur agronome d'Apples, pour son travail de master réalisé à la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (hepia). Il s'agit d'une nouvelle technique de production des fraises, consistant à faire intervenir des plantes pour les protéger des parasites de façon naturelle, et à diminuer ainsi l'emploi d'insecticides. Le troisième prix de 1000 francs a été attribué à Laura Germann, titulaire de bachelor de l'EPF, pour son analyse complète sur le gaspillage alimentaire dans une boulangerie et la mise en évidence de mesures axées sur la pratique, permettant de réduire les émissions de Co2 et le gaspillage alimentaire.

Migros s'engage elle aussi activement pour la protection de l'environnement et du climat et ne cesse de se lancer dans de nouvelles entreprises. Elle fut, par exemple, le premier détaillant à récupérer les bouteilles en plastique à des fins de recyclage. A travers le Prix environnemental, Migros entend renforcer sa collaboration avec les universités et les hautes écoles.