Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Migros reçoit un prix environnemental - 20.05.2016 Migros reçoit un prix environnemental pour la biodiversité sur les sites de ses entreprises

Zurich - Sur une surface équivalant à près de 400 terrains de football, Migros a créé un habitat pour la faune et la flore indigènes sur les sites de ses entreprises. Cet engagement lui vaut de se voir attribuer cette année le prix environnemental de la Fondation suisse pour l’environnement

Migros-gewinnt-Umweltpreis_16x9_dfi.jpg

Celle-ci décerne son prix environnemental depuis 1994. Cette année, l’accent a été placé sur la biodiversité en milieu urbain. Pour son engagement, Migros a reçu le «prix de reconnaissance». Rico Kirchhofer, directeur de la Fondation suisse pour l’environnement et membre du jury, justifie ce choix: «Dans son programme de développement durable, Migros promet d’aménager les terrains de ses entreprises, centres de loisirs et surfaces d’habitation de manière aussi naturelle que possible.  A ce jour, elle a déjà créé un habitat pour la faune et la flore indigènes sur 2,7 millions de mètres carrés. Cet engagement unique mérite une reconnaissance.»

Un espace vital pour la faune et la flore indigènes

A l’heure actuelle, Migros compte 24 espaces naturels dont la surface totale équivaut à quelque 378 terrains de football. Tous ces sites ont été certifiés par la Fondation Nature & Economie. Pour obtenir une certification, il faut qu’au moins un tiers du terrain soit aménagé de manière naturelle. Ce qui veut dire, par exemple, des prairies fleuries au lieu de pelouses, des plantes adaptées au site ou indigènes plutôt qu’exotiques, des terrains perméables et non asphaltés, des toitures végétalisées ou encore des biotopes humides comme des étangs.

Ainsi, Migros a par exemple créé en 2015 le premier paradis des abeilles sauvages de Suisse, sur le site du centre commercial Zugerland, en collaboration avec «Wildbiene & Partner». Un espace vital important pour cette espèce menacée a en effet été aménagé près de l’entrée principale du centre commercial. Des murs en glaise, des tas de pierre, des tiges creuses et du bois mort servent d’espaces de nidification aux abeilles sauvages et diverses fleurs sauvages indigènes assurent leur alimentation de base.