Navigation

Migros - M comme Meilleur.

Prises de position

Nos prises de position sur des thèmes comme l’environnement et l’énergie, le marché intérieur, le transport de marchandises, etc.

Vernehmlassung: Bundesgesetz über die Ladenöffnungszeiten (document en allemand)

Pour rester compétitive, Migros est tributaire de conditions cadres favorables à l’économie en Suisse. Aussi Migros combat-elle depuis des années les entraves au commerce qui entraînent une hausse des prix. Migros a contribué de manière déterminante à l’autorisation des importations parallèles des marchandises brevetées (2009) et à l’introduction du principe du Cassis-de-Dijon (2010). Elle soutient également l’initiative parlementaire Altherr.

De concert avec la CI CDS, Migros veut en outre introduire des horaires d’ouverture des magasins plus favorables aux consommateurs dans toute la Suisse.

Procédure de consultation: contre-projet direct du Conseil fédéral à l’initiative populaire «Pour la sécurité alimentaire» (en allemand)

PDF

Procédure de consultation: train d’ordonnances agricoles du printemps 2014 (en allemand)

PDF

Migros entretient des liens étroits de partenariat avec l’agriculture suisse. Elle achète au moins 20% de l’ensemble de la production des paysans suisses et soutient le secteur agricole à maints égards. Mais elle favorise en tout premier lieu le bien de sa clientèle. C’est pourquoi elle n’exige pas seulement un bon niveau de qualité de la part de l’agriculture suisse, mais aussi des prix relativement compétitifs. Aux yeux de Migros, l’agriculture suisse devrait se préparer à une ouverture progressive du marché agricole suisse.

La force du franc a accru l’écart entre les prix des produits suisses et ceux de l’étranger. Aussi le tourisme d’achat a-t-il fortement augmenté depuis 2015. Selon une étude de l’institut GfK, les consommatrices et les consommateurs se sont rendus à l’étranger pour y faire leurs achats pour quelque 11 milliards de francs en 2015. L’étude Retail Outlook du CS parvient à la conclusion que les achats effectués à l’étranger en 2016 se montent à 10 milliards de francs.

La principale raison de ces achats réalisés à l’étranger réside dans la grande différence de prix, souvent due à des mesures étatiques. Mais l’extension des heures d’ouverture à l’étranger joue aussi un rôle à cet égard.  Depuis 2010, Migros a investi plus de 1,5 milliard de francs dans des baisses de prix et ne cesse de rechercher des possibilités de faire baisser les coûts et les prix. Migros a une grande compréhension pour les demandes des initiants de l’initiative populaire pour des prix équitables. Cette dernière exige l’élimination des obstacles au commerce qui sont à l’origine de la hausse des prix.

Dès ses débuts, Migros s’engage pour l’ouverture des marchés et le libre-échange. Mais elle se prononce aussi clairement pour les mesures d’accompagnement nécessaires en faveur de l’agriculture. Migros mettra aussi l’accent sur l’accès facilité aux marchés étrangers pour les producteurs et les fournisseurs basés en Suisse. Une étude actuelle parvient du reste à la conclusion qu’une ouverture du marché pour le secteur agro-alimentaire suisse est certes synonyme de défis à relever, mais ne constituerait pas une menace existentielle. 

Pour les thèmes qui sont importants pour elle, Migros s’engage dans des campagnes de votation. En 2012, elle a collaboré avec succès au sein du comité contre la réintroduction de la réglementation du prix du livre. De concert avec les organisations de consommateurs et l’association des boulangers, Migros est parvenue à imposer avec succès le maintien du taux de TVA réduit applicable aux offres take-away.

Position actuelle sur des votations populaires imminentes:

  • Initiative populaire pour la sécurité alimentaire: refus
  • Initiative pour des aliments équitables (initiative fair-food): refus
  • Initiative pour la souveraineté alimentaire: refus

Procédure de consultation - Politique climatique de la Suisse après l’an 2020 (en allemand)

PDF

Procédure de consultation - Plan d’action produits phytosanitaires (en allemand)

PDF

Procédure de consultation - Révision de la loi sur la protection de l’environnement (LPE) (en allemand)

PDF

De concert avec la CI CDS, Migros s’engage pour une utilisation responsable des ressources naturelles. Ce qui est décisif à cet égard, c’est de conjuguer écologie et rentabilité. Par le biais des actions qu’elle met en œuvre dans ce domaine, Migros prouve sans cesse que des mesures facultatives rendent inutiles l’introduction d’une nouvelle réglementation légale.

Migros s’engage pour le maintien du taux de TVA réduit applicable aux denrées alimentaires. C’est pourquoi elle refuse clairement l’introduction d’un taux de TVA uniforme. Également pour les questions touchant aux impôts et aux taxes, pour Migros et pour la CI CDS,  il est d’une importance cruciale que les entreprises ainsi que les consommatrices et les consommateurs ne soient pas frappés par des taxes excessives. 

Procédure de consultation - ordonnances portant sur le droit des denrées alimentaires (en allemand)

PDF

Procédure de consultation - loi sur le génie génétique (en allemand)

PDF

Les consommatrices et les consommateurs suisses peuvent partir du principe qu’il n'y a aucun risque que les produits nuisent à la santé, et qu’ils satisfont à des standards de qualité déterminés. Conjointement avec la CI CDS, Migros contribue à ce que les lois nécessaires satisfont à ces exigences légitimes, mais aussi à ce que ces dernières soient réalisables dans la pratique pour les fabricants et commerçants.

Un réseau ferroviaire bien développé est pour Migros d’une importance capitale, car elle est la plus importante cliente de CFF Cargo.  Avec la CI CDS, elle s’engage notamment pour le transport combiné rail-route. Migros est également ouverte à de nouveaux concepts, comme p. ex. celui de «Cargo Sous Terrain», à savoir un transfert du transport ferroviaire des marchandises qui serait réalisé de manière souterraine.

Procédure de consultation - dispositions d’exécution Swissness (en allemand)

PDF

Pour bon nombre de clientes et de clients, l’origine des produits est un critère d’achat toujours plus important. C’est pourquoi Migros déclare l’origine de ses produits de la manière la plus transparente possible. Ainsi, par exemple, dans le cadre du projet de loi Swissness, elle a défendu l’idée d’un compromis entre les besoins légitimes des clients et une mise en œuvre réalisable dans la pratique. 

Vous trouverez d’autres réponses aux procédures de consultation sur le site web www.igdhs.ch

Cela pourrait également vous intéresser